Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Libre opinion » Droit de réponse à la tribune du ministre Moustapha Naїté

Droit de réponse à la tribune du ministre Moustapha Naїté

ousmaneLedit écrit publié par la presse a pour titre ‘’faisons l’effort de voir plus loin…’’. Tout d’abord, le ministre nous explique ce que nous devons réclamer. C’est vraiment hilarant cette façon de parler et de continuer à penser que nous autres allons accepter de gober ces endoctrinements mal cousus d’un ministre qui fait trop de bruits et moins d’actions sur le terrain.

Il dit ceci, je cite : « Lorsque vous héritez et que vous avez la charge de construire sur une parcelle familiale avec pour finalités de permettre à d’autres générations de la famille de construire d’autres appartements sur le vôtre, votre devoir ultime, c’est de bâtir des fondements, une structure et une fondation solides. Sans cela, rien de sérieux ne pourra être bâti à votre suite. C’est l’image qui me semble la plus simple pour expliquer ce que l’on devrait exiger de la gouvernance du Professeur Alpha Condé ; de ce qu’est la vision du Professeur Alpha Condé. »

Monsieur le ministre va plus loin en nous rappelant que nous venons de loin et que nous ne devons pas être pressés. Je le rappelle que c’est le travail du faible le fait de continuer à blâmer le passé et à l’accuser de notre situation actuelle. Au lieu de se lancer dans ce tohubohu, ne devait-il pas se référer à sa feuille de route s’il en a une afin de briller dans son domaine et laisser le soin aux actions de parler ?

Faire l’effort de voir loin ? De voir jusqu’où? La réalité est têtue, très têtue même. Quelles sont les bases que lui il pose ? On n’a même pas besoin d’élargir cette question à tout le gouvernement. Qu’il réponde à cette petite question ! Quelle base pose-t-il ? Quelle vision projette-t-il ? Où veut-il que nous regardions ? Ou bien veut-il que nous tournions le regard vers un avenir incertain que l’on peut vivre que dans de discours et de promesses ?

Monsieur le ministre, on n’est pas dupes. Vous n’avez pas besoin de nous rappeler les types de gouvernance qui se sont succédé en Guinée depuis notre indépendance en 1958 pour que nous comprenions votre vision. Vous n’avez pas besoin d’écrire deux pages pour nous faire comprendre maintenant quand le mandat du président dont vous chantez les mérites s’écoule dans moins de trois ans. Pourquoi maintenant ?

Vous avez eu pleinement de temps. C’est maintenant seulement après 6 ans que vous nous demandez humblement de voir loin, loin, loin ?  Donc, pour comprendre votre politique, il faut seulement voir loin ? Je vous rappelle que la base se pose au présent pour servir le futur et cette base n’a pas besoin d’être maquillée et présentée sur un papier aussi tardivement. Elle a besoin d’un peu de bonne foi pour être exécutée.

Plus loin dans votre dissertation disloquée, vous dites ceci : « Depuis 2010, la Guinée essaie de retrouver ses attributs de Nation, d’Etat et de pays normal ». C’est comme pour dire que le sérieux pour unifier le guinéen et faire de lui un véritable citoyen à commencer avec le régime qui a fait de vous ministre. Désolé, mais ce sérieux ou bien cet effort n’est pas du tout tangible. Pour rappel, notre président est encore président de son parti et la présidence de République est actuellement le dépotoir de tous les ministres démis -non démis- de leurs fonctions. Si c’est comme ça que la Guinée essaie, je peux dire qu’elle n’a rien tenté. Ajoutez à cela tous les gens dont Alpha Condé critiquait hier, ils sont dans le gouvernement. Des cadres comme Kiridi Bangoura.

Monsieur le ministre, je vais vous dire ce dont on a besoin pour poser votre base. Et faites vite, on a que 3 ans :

Les besoins primaires, eau, nourriture, santé, électricité…

Ne dit-on pas qu’un sac vide ne peut pas se tenir debout ! On doit vraiment arrêter de chanter qu’on est le château d’eau de l’Afrique occidentale quand même le Sénégal boit de l’eau propre et est mieux nourrit que nous. L’autosuffisance alimentaire, il faut que l’on mange à notre faim. Le problème de courant, on n’en parle pas. Tout le monde sait où en est-on. Or le développement industriel y va avec le développement de ce secteur. La santé aussi doit être une priorité parce que depuis que vous êtes au pouvoir même assainir Donka ou Ignace Deen, vous êtes incapables. Mais vous êtes toujours prêts à blâmer les anciens. Au lieu de leur faire des reproches, entretenez le peu qu’ils ont fait si vous ne pouvez rien faire de nouveaux.

Une éducation consistante

La rendre efficace surtout celle du primaire où des enseignants qui ne savent même pas formuler une phrase simple donnent des cours. Former les formateurs, construire des écoles, investir les 50% du budget national dans ce domaine, car il est le garant du développement durable.

A deux points, je me limite là. Il y a beaucoup de choses que même un livre ne peut décrire. Il y a tellement de choses à faire, tout est priorité au bled, tout. Mais dans ces priorités, il faut savoir ainsi prioriser par urgence. Ces discours populistes ne sont pas des priorités pour l’instant monsieur le ministre.

Par contre, je ne vous comprends quand vous dites ceci : « …L’énergie, les infrastructures, l’emploi, le panier de la ménagère, la santé, l’éducation, le cadre de vie, l’espoir et la confiance dans l’Etat, la protection des plus faibles etc. En 8 ou 10 ans, on exige des nouveaux dirigeants de rattraper le retard de près de 60 ans. »

Voulez-vous dire que pendant 60 ans on n’a rien fait quoi ? Eh mais il faut être sérieux.  Le stade de Nongo n’est pas terminé, les chinois ont fini leur part quand ? Le stade du 28 septembre a été réalisé par le premier régime, les hôpitaux Donka et Ignace Deen aussi. Même le niveau des élèves et étudiants comparé aux régimes passés est désolant. Ceux qui ont fait Cocolala parlent mieux maitrisent mieux ce qu’ils ont fait à l’époque que l’actuelle génération.

Je vous rappelle que l’agriculture était florissante avant et beaucoup d’autres domaines. Au temps de Conté, la ville n’était pas aussi sale que maintenant. Il fut un temps, il y avait des PME qui étaient chargées du ramassage des ordures. Voulez-vous que l’on compte encore ? Je pense qu’il faut être un peu plus sérieux.

En plus, monsieur Naité nous parle d’un préalable. Selon lui, il faut poser des bases d’une démocratie et d’un Etat de droit. Je voudrais préciser qu’un Etat de droit n’est pas celui qui encourage la corruption ou le crime des cols à blanc. A vrai dire, lui-même reconnait sur cette phrase que son discours n’est que fla-fla « La vision peut paraitre floue pour certains, politiquement ou intellectuellement, mais elle est là…». Elle ne parait pas monsieur le ministre, n’essayez même pas ces jeux de mots, elle est exclusivement floue, incompréhensible, car elle ne dit pas où tourner le regard et elle ne pointe pas du doigt les bases qui sont vraiment visibles à moins que cela ne soit une fable.

« Malgré les troubles, les manifestations sociales et politiques conjoncturelles, notre pays redore un nouveau blason, une nouvelle étiquette, une bonne étiquette. » dit-il. Je me demande quelle est cette étiquette nouvelle qui redonne à la Guinée une belle image dont il s’agit là quand on mange à côté des ordures et on passe la nuit avec les moustiques. Quand on envoie chaque matin notre enfant en classe qui se fait torturer par des dames entrées et sorties à l’ENI par la petite porte. Quand nos cadres ne peuvent que draguer les petites lycéennes au lieu de faire leurs tâches administratives. Quand nos ministres ne font que chanter le nom de Koro pour se maintenir, c’est bien cela que fait monsieur Naité fait en ce moment.

Et pour couronner tout, monsieur le ministre se veut être homme d’Etat, woika ! Il cite James Freeman: « Un politicien pense à la prochaine élection. L’homme d’Etat, à la prochaine génération» pour s’ériger en homme fort qui ne s’intéresse pas au présent mais qui pose des bases pour la future génération… Celui qui ne s’intéresse pas à l’actuel, en vrai, il va s’habiller modestement, il va manger modestement et ne s’enrichira point dans le dos de l’Etat. Il va aussi essayer de poser les bases au lieu de dire quoi faire quand il a les possibilités et les moyens de le faire.

Cordialement, un étudiant qui veut que vous vous taisiez et agissez !

BALDE, Elhadj Ousmane

Sociologue

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Bien dit et grand merci pour donner une réponse à se monsieur ministre qui chante pour leurs président dans le faut et l’incapacité

  2. Voilà dès réponses insensées quant on est aveugle par la haine ! Dit on pas qu’un aveugle est celui qui refuse de voir les choses? monsieur Balde on peut ne pas aimer un régime, une personne , mais monsieur le ministre a eu tout le courage de mettre les choses à la place publique! Vous parlez de coco lala, je ne suis pas sûr si vous avez vécu ce temps! Donc ne parlez pas des choses que vous ne connaissez pas. Du régime conte. Qu’est ce qui c’est passé? Quant on est était au lycée ? On le lapidait pas avec les cailloux à chaque passage de ce monsieur? Parceque c’était la même corruption? Retenez une chose, la réalité d’aujourd’hui est différente d’hier et d’avant hier… pour la simple raison que l’exode rurale amenée les dirigeants a faire face a un problème démographique plus complexes qu’hier. Je ne les dédouane pas non plus mais , sachez qu’aujourd’hui tout est a remettre en Guinee! Le Sénégal dont vous faites allusion, je ne sais pas si vous connaissez vraiment Sénégal si c’est pas information que vous recevez de labas . Allez y touchez le doigt a la chose au Sénégal. Vous saurez la réalité! Par contre le gouvernement actuel est venu trouvé toutes les institutions en place qui sont depuis des années, les infrastructures. … donc ca ne pouvait qu’être facile à une continuation .. dites moi quelle institution était en place ici? L’infrastructure, l’eau , le courant… j’en passe.. les ONG qui sont à Dakar qui font des constructions des écoles .,des routes.. ne sont pas du gouvernement mais de la société civile comme vous et moi qui aime leur pays et eu l’initiative de faire quelques choses .. à Abidjan la même chose . LA FEMUA est l’une des illustrations du patriotisme qui a eu l’objectif de scolariser 3000 élèves et depuis 10. et ils sont à leurs 4 été école en Côte d’Ivoire et sans l’intervention de lEtat! Donc mon cher frere , arrêtons la haine , soyons positifs et ensemble bâtissons notre pays! N’attendons pas tout de ce gouvernement on peut faire certaines choses pour notre pays..

    • Toi tu as vecu le temps du Prophète ?? et pourquoi tu en parle (enfin si tu n’es pas animiste). Dès que la verité est en face de vous, vous vous cachez derrière la haine. De quelle haine il s’agit ?? c’est dommage pour ce pays. Mais bon Alpha a tout dis: Meme cadre, vous etes plus malhonnète. wassa

  3. Monsieur oumar
    Tout peut se faire dans un pays avec les efforts de tous.
    A condition sue lon ne fasse pas de l apartheid comme mode de Gouvernement.
    Aujiurdhui pour agreer une Ong au ministere de ladmonistration on verifie dabord ton nom de famille et ta prefecture.
    Dans lhistoire de la guinee cest une premiere qu un drpartement ministeriel soit gerer a 90 %des gens dune meme region et cela du ministre au planton.
    Cest dabord cela que vous devez fustiger .voyez vous que lon peut etre aveugler de yous les cotes
    Fausont en sorte que la guinee soit dabord une nation et que lon cultive lexcellence en lieu et place de lethnie.
    Lorsque lon parle de changement on na pas besoin de passer son temps a ressaser le passe mais plutot sen servir pour aller de lavant.

    • Mon cher premièrement je suis peuhl comme toi et ce monsieur qui se fait appeler guineen ! Deuxièmement je suis d’accord si vous dites que tout est cautionné par l’ethnie. Mais moi je refuse de le croire car je suis guineen comme tout un autre guineen! Ne à Conakry et grandi à Conakry pour ceux qui connaissent bien le Conakry au temps de sekou et un peu le debut de lansana conte . Boussoura precisement! Donc je n’ai pas connu l’ethnocentrisme et je ne me vois pas me victimisation parceque je suis peuhl ou malinke ou soussou.. donc à cet effet je ne joue pas dans l’ignorance à être la juste pour pier le peu qu’on a mais au contraire réclamer mon droit! Donc je ne suis pas sûr qu’on puisse me refuse une license parceque je suis peuhl! Peut être parceque jai pas d’argent pour leur corruption qu’on connaît et qui ne date pas d’aujourd’hui! Moi même j’en connais sciemment .. donc soyons un visionnaire et arrêtons de ce jeter la faute!

  4. Que dieu bénisse notre pays notre gouvernement a une manque de volonté c’est tout

  5. Tout sauf mentir.

    Omar arrete de mentire tu est peut etre guinéen mais tu n’aime pas la Guinée ni les guinéens car tous ceux qui veulent que la Guinée avance sont d’accord que ce gouvernement est nul OK. Ils ne font que detourner nos biens comme les milillards de Rio tinto et tan d’autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info