Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Couper le cordon ombilical avec l’ancienne puissance coloniale : que voulait-dire Alpha Condé ?

Couper le cordon ombilical avec l’ancienne puissance coloniale : que voulait-dire Alpha Condé ?

baidy Le discours du président de la République, la semaine dernière à Abidjan, à la faveur de la conférence internationale sur l’émergence africaine (CIEA) suscite la controverse. Alpha Condé a appelé ses pairs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à couper le cordon avec l’ancienne puissance coloniale.

Le président en exercice de l’Union africaine estime que ‘’la CEDEAO a beaucoup avancé dans l’intégration économique. Mais zéro sur l’intégration politique. Nous sommes en retard par rapport à la SADEC et l’Afrique de l’Est du point de vue intégration politique’’.

La raison de ce retard, selon Alpha Condé, est due au fait que ‘’nous sommes encore trop attachés à l’ancienne puissance coloniale. Coupons le cordon ombilical avec la France et soyons africains’’.

Pour le député Baidy Aribot et secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR), ‘’le discours du président Alpha Condé à Abidjan est celui d’un africain engagé. C’est un discours qui a posé les vrais problèmes auxquels les pays africains sont confrontés et qui interpelle tout un chacun afin de prendre conscience du retard de notre continent’’.

Approché lundi par VisionGuinee, l’ancien ministre de la jeunesse et des sports explique que ‘’couper le cordon ombilical [avec l’ancienne puissance coloniale] ne signifie pas, selon ma compréhension, qu’on doit couper les liens économiques avec les puissances occidentales. Le président Alpha Condé veut dire que l’Afrique doit sortir de son état d’éternel mineur et se prendre en charge pour faire en sorte que nos pays puissent se responsabiliser davantage dans la gestion des affaires politiques et économiques à l’interne’’.

Notre interlocuteur dit à qui veut l’entendre qu’il s’agit d’un appel de grande portée que le numéro un guinéen a lancé à ses pairs et à tous les africains. ‘’Je trouve que c’est qu’il nous faut’’, assume le député de Kaloum, qui admet qu’il y a eu une certaine incompréhension dans les propos du chef de l’Etat guinéen : ‘’Il y a eu une incompréhension dans ses propos. Peut-être que les gens ont pris le ‘cordon ombilical’ dans le sens couper court avec l’aide occidentale ou encore l’assistanat. Mais avec un recul, on se rend compte que pour le président Alpha Condé, l’Afrique doit maintenant prendre son propre destin en main et faire en sorte qu’on conjugue les mêmes efforts en parlant d’une seule voix’’.

En termes clairs, explique l’honorable Aribot, ‘’il faut que notre développement économique repose sur nos propres efforts. On peut continuer à garder des liens économiques rationnels avec l’Occident, mais cela ne veut pas qu’on ne peut pas assumer notre destin’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Baydi griot on ne savait pas que tu es devenu le porte parole du président pour justifier son discours

    • Toi tu te taies si tu n’a rien à dire parce qu’il n’a rien dit de mauvais seulement il rappelle aux gens qui sont coler au mot et non au contenu réel du texte qu’ils ne sont que des idiots sinon alpha n’a fait qu’un réveil de conscience collective point

  2. Son chefs sidya est le haut représentant et lui baidy est le haut porte parole

  3. Ces slogans bidon, on en a toujours entendu.
    Comment Alpha aurait pu arriver á la tête de la Guinée avec 18% de l’electorat si ce n’est la France ?
    Ce type se moque vraiment de l’intelligence des guineens.
    Alors qu’il a pillé pour stoquer en France et á Doubai, il demande de couper le cordon, Koro , nous t’avons á loeil, toi et toute la bande.

  4. Baydi est devenu la nouvelle version (génération) des griots en Guinée.Ah la politique politicienne…

  5. Alpha est un véritable hypocrite. Il voit la paille qui est dans l’œil de ses collègues, mais ne voit pas la poutre qui est dans le sien !!
    Alpha est vraiment « culotté » de vouloir donner des leçons à ses collègues, en reprochant aux Chefs d’Etats de la CEDEAO d’être trop liés à la France.
    Mais, c’est l’hôpital qui se moque de la charité !! Selon un article de l’hebdomadaire « Jeune Afrique », publié le 17 juin 2016 et intitulé « infographie : ces Présidents africains qui fréquentent assidûment l’Elysée sous Hollande », Alpha Condé est le chef d’Etat africain qui bat tous les records de visite au Président français. Il est même fière de dire qu’il sera le dernier Chef d’Etat africain à être reçu par François Hollande à la fin de son mandat. Il est aussi le Chef d’Etat africain qui est le plus lié à la France. Il y a passé la quasi totalité de sa vie.
    Alpha s’exerce au populisme. Mais, s’il veut être pris un tant soit peu au sérieux, qu’il commence par balayer devant sa propre porte.
    Qu’il arrête alors de jouer au sous-préfet français, en mettant fin à ses visites ininterrompues à l’Elysée et aussi à celles impromptues de son maître à penser, Bernard Kouchner à Sekoutoureya.
    Être invité dans une illustre assemblée de gens policés et tenir des propos aussi saugrenus, qu’anachroniques, n’est pas, contrairement à ce que dit ce député griot, digne d’un africain engagé ; mais, c’est tout simplement faire preuve d’un manque de savoir vivre !!

    • Mr siriki j’étais sur le Point d’écrire à une virgule près de votre excellente analyse de cette foutaise qu’il n’arrête plus de servir aux Guinéens. Mais voilà après ce que vous avez écrit, on ne peut plus lucide et averti. Mille mercis. Un usurpateur, pilleur, voyou et inculte qui prend toute une nation de haut, ça me brise le coeur. Quand il ouvre la bouche tu te demandes comment le Guinéen à pu laisser un type aussi vulgaire que banal prendre leurs destiné
      Mais…le dessert c’est à la fin du repas disais un sage.
      Wassalam

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info