Accueil » Société » Voici les conditions de détention de Toumba Diakité

Voici les conditions de détention de Toumba Diakité

toumba Maitre Paul Yomba Kourouma, ancien avocat d’Alpha Condé, défend Toumba Diakité accusé dans le massacre du 28 septembre. Le conseil de l’ancien aide de camp de Moussa Dadis Camara, face à la presse de ce jeudi, a dénoncé les conditions de détention de son client à la maison centrale de Coronthie.

‘’Les conditions de détention de Toumba Diakité sont assimilables à des faits de tortures morales, de traumatisme tendant à le rendre vulnérable à ses juges. Toumba est logé dans une chambre comportant un salon et une douche’’, décrit Maitre Kourouma lors d’une conférence de presse à Conakry.

Et pourquoi : ‘’Quand on attribue un local de cette configuration à quelqu’un, il doit être équipé. Toumba a des droits comme il a des devoirs en tant que prévenu. Avec la discrimination qui lui a été faite, le mieux était de l’accorder un minimum de commodités lui permettant non seulement de recevoir ses avocats, mais de passer son long séjour’’.

Selon l’avocat, des engagements formels ont été pris par l’Etat de restaurer la cellule qu’occupe Toumba Diakité à la maison centrale. ‘’Mais jusqu’à présent, rien n’a été fait’’, regrette-t-il, rappelant que les autorités ont été saisies en vue d’autoriser des activités sportives à l’ancien aide de camp de Dadis Camara.

‘’Militaire de son état, pratiquant d’art, médecin-cardiologue, la rupture brutale du sport dans sa vie pourrait affecté son épanouissement physique, psychologique et moral, et pourquoi pas santé’’, indique Maitre Paul Yomba Kourouma.

Le collectif des avocats de Toumba Diakité donne un délai de 15 jours aux autorités, à compter du 14 avril, afin de fournir à leur client un salon, un bureau, deux climatiseurs, un poste radio, un téléviseur et un tapis.

‘’Toumba a un local annexé à une cuisine publique. La nuit, il est obligé de tremper son tricot dans l’eau pour pouvoir s’essuyer. Des punaises, grâce à notre insistance, ont été éradiquées par le service sanitaire. C’est sa seule destination pour accueillir ses avocats et pouvoir travailler. C’est là qu’il doit lire avant nous les différents actes de procédure’’, précise l’un de ses avocats.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuine.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info