Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » La Belgique va financer un projet de 3,4 millions d’euros en Guinée

La Belgique va financer un projet de 3,4 millions d’euros en Guinée

 

tmp_17721-received_1388964131179780-1998217464Le gouvernement guinéen, le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) et le Bureau diplomatique du royaume de Belgique en Guinée ont procédé le mercredi 10 mai au lancement du projet ‘’Contribution à la réalisation des droits à la santé sexuelle et reproductive pour les femmes, adolescents et jeunes des régions de Kindia, Mamou et Conakry”.

Le projet vise à renforcer l’accès des populations à des services sociaux de base de qualité, notamment dans les domaines relatifs à la santé maternelles et des adolescents/jeunes, l’égalité de genre et le développement des jeunes dans les régions de Conakry, Kindia et Mamou.

Financé à hauteur de 3,4 d’euros par le Royaume de Belgique, il bénéficiera de l’appui technique et financier de l’UNFPA pour  une durée de 3 ans.

Pour Cheikh Fall, représentant résident de l’UNFPA en Guinée, ‘’d’ici 2019, les interventions du projet contribueront à sauver les vies de 6213 femmes, à renforcer le potentiel de 4500 adolescents et de 8500 jeunes, à rendre autonome 1000 femmes et 600 filles en vue de leur protection contre les violences basées sur le genre (VBG) et les Mutilations génitales féminines (MGF)”.

Ce n’est pas tout. Ledit projet permettra de protéger 6500 nouvelles utilisatrices de planification familiale contre les VBG/VIH/SIDA, les grossesses précoces, non désirées et rapprochées.

‘’La coopération de l’UNFPA avec le gouvernement guinéen a permis de développer plusieurs initiatives notamment dans le cadre du relèvement et de la résilience post-crise Ebola’’, souligne M. Fall.

Il réaffirme la disponibilité de son institution à travailler de concert avec les autorités guinéennes pour la réalisation des droits à la santé sexuelle et reproductivité, le développement/autonomisation des jeunes et l’égalité de genre.

‘’Ce projet est une nouvelle opportunité de consolider et étendre notre intervention réussie dans les régions de Kindia, Mamou et Conakry en vue d’assurer un accès continu aux services intégrés de qualité notamment dans les zones rurales où vivent les populations les plus pauvres’’, detaille-t-il.

Pour le secrétaire général du ministère du plan et de la coopération internationale, Péma Guilavogui, le projet en question contribuera à la réalisation des actions prioritaires du pilier capital humain du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020.

Sur le choix des régions de Conakry, Mamou et Kindia, Gérard Uytterntegen, ministre conseiller et chef du bureau diplomatique du royaume de Belgique dira : ‘’On a choisi une zone qui, à notre avis, représentait un fort potentiel de développement. C’est une zone aussi où les populations avaient exprimé des besoins très clairs’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info