Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » Les syndicats éternuent, le secteur bancaire se grippe

Les syndicats éternuent, le secteur bancaire se grippe

Les syndicats ont finalement mis leur menace à exécution. Après l’échec d’interminables négociations sur des revendications sociales avec leurs patronats, ils ont activé le mécanisme de blocage du secteur qui avait été suspendu à une date butoir. Hier mardi, les professionnels des banques et des assurances ont paralysé le système bancaire du pays en enclenchant une grève « générale » et « illimitée ». Le pays, presque à l’arrêt, en a ressenti l’onde de choc.

C’était le plan B des syndicats. Les clients des banques privées ont attendus, ce mardi matin que les rideaux de leurs agences se lèvent. En vain ! A l’appel de la fédération syndicale autonome des Banques, Assurances et Micro finances de Guinée (FESABAG) et de l’Association des professionnels des banques, le secteur a entamé une grève générale décrite comme « illimitée ».

Un cahier revendicatif face auquel le patronat fait la sourde oreille

En première ligne pour mener ce mouvement qui paralyse le secteur dans tout e pays, Abdoulaye Sow, le tout puissant président de la centrale syndicale du secteur. A la sortie de négociations particulièrement houleuses avec le patronat ce lundi, la FESABAG avait donné un ultimatum de 24 heures aux patrons de banques pour satisfaire le cahier revendicatif des professionnels du secteur.

Les revendications concernent entre autres, la hausse des salaires des travailleurs du secteur bancaire, l’accès aux crédits immobiliers et la possibilité d’être évacués en cas de maladie grave dans l’exercice de leur travail. Une longue liste de doléances jugées « irréalisables » face à laquelle le patronat avait fait la sourde oreille. Quelques mois plus tôt, le syndicat des travailleurs et les patrons des banques de Guinée avaient pourtant signé un protocole d’accord pour une meilleure organisation du secteur… Lire l’intégralité de l’article sur LaTribune.fr en cliquant ici.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. On dit bien:Grève générale et illimitée!. On verra bien si c’est possible et différents des autres syndicats et politiciens de guinée ?.

  2. ce mr sow est un militant de l ufdg ; il se fait passer pour un syndicaliste en realite il milite pour l opposition dans l intention de destabiliser la guinee

    • @THIA:Tu es devenu joueur de Cauris ?.Toutes les stratégies des revendications particulières des Organisations en Guinée,c’est ufdg.Ce grand parti politique vous empêche de dormir réellement !!!.

  3. Miserable Thia, vous voyez le complot et le diable partout.
    Certains guineens ont été formatés au point qu’ils ne sont plus que des bidons á faire du bruit.
    Aucun sens d’analyse ou de raisonnement.
    Pauvre mon pays,

  4. Quil soit de l’opposition ou pas … tout un guineen ,ayant l’amour de son pays, ses frères.et sœurs. Devrait faire de sorte que le peuple ai un moment de sereinite dans cette période de ramadan! Déjà que les gens souffrent énormément pour joindre les deux bouts! Même l’opposition s’est montrée clément et annoncée ses mouvements qu’après ce mois saint! C’est bon de réclamer ses droit, mais aussi voir les circonstances de son entourage.. aujourd’hui avec cette grève, il y’a des gens qui ne pourrons même pas passer le carême dans une bonne condition..
    Suis vraiment désolé pour vous et une honte à vous.. merde…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info