Accueil » Annonces » L’environnement, une priorité absolue pour Guinea Alumina Corporation

L’environnement, une priorité absolue pour Guinea Alumina Corporation

La société « Guinée Alumina Corporation » (« GAC ») s’aligne à des standards très élevé en matière de normes environnementales.  L’objectif « zéro dommage » résume bien sa vision qui inclue également le principe de zéro dommage à l’environnement. Cela a permis à GAC d’atteindre des résultats exemplaires en matière de protection et de préservation de l’Environnement par la mise en place de normes, de procédures et d’un système de gestion rigoureux.

GAC a tout d’abord conduit une Étude d’Impact Social et Environnemental (« EISE ») à l’issue de laquelle des engagements ont été pris en matière de protection de l’environnement et pour garantir sa responsabilité continue en matière de développement et d’investissement social.

GAC a également préparé un Cadre d’Acquisition, de Compensation et de Réinstallation (« LACRF ») de terre qui établit les principes, les procédures, les droits, les critères d’éligibilité et d’aménagements qui régissent le plan de GAC pour la compensation des impacts sur les terres et les moyens de subsistance des communautés.

Dans le but de minimiser les répercussions de son activité sur l’environnement et les communautés avoisinantes, GAC encourage une utilisation efficace des ressources, la réduction et la prévention de la pollution et l’amélioration de la protection de la biodiversité tout au long du cycle de vie du projet.

Ayant adopté les Normes de Performance de la Société Financière Internationale (« SFI »), filiale du Groupe de la Banque Mondiale en 2012 et les Principes de l’Équateur III en 2013, la stratégie de gestion environnementale de GAC comprend notamment les plans suivants :

  • Plan de gestion de la biodiversité ;
  • Plan de gestion du contrôle de l’érosion et de la sédimentation ;
  • Plan de gestion de l’eau ;
  • Plan de gestion de la réhabilitation et du reboisement ;
  • Plan de gestion des déchets ;
  • Plan de gestion du dragage et de l’élimination des déchets ;
  • Plan de gestion de la qualité de l’air ; et
  • Plan de gestion des bruits et des vibrations.

La concession de GAC inclut des zones d’habitat vitales pour les chimpanzés d’Afrique occidentale (Pan Troglodyte verus), le colobe-bai d’Afrique occidentale ou colobe rouge (Procolobus badius), espèce menacée d’extinction, ainsi que certaines espèces de reptiles et de poissons qui sont gravement menacées. Le Plan de gestion de la biodiversité permet de veiller au rôle de GAC en ce qui concerne la protection de la faune d’une manière générale et, en particulier, de l’habitat vital des espèces menacées d’extinction, dont notamment des espèces marines à Kamsar.

GAC travaille également avec la Wild Chimpanzee Foundation (« WCF ») et « The Biodiversity Consultancy » (« TBC ») à la mise en place de programmes de formation sur l’environnement portant sur la gestion de la protection de la faune et des espèces menacées d’extinction. Cela comprend des mesures de minimisation de l’impact en réponse aux pratiques de chasse, de culture sur brûlis, des feux de brousse non contrôlés et du ramassage de bois pour les activités humaines.

Parmi certaines initiatives récentes, on note l’étude de faisabilité d’un programme de compensation visant à permettre une augmentation locale de la population des chimpanzés d’Afrique occidentale.

Pour rappel, GAC vient d’être réinvestie de la confiance de l’Etat guinéen sur les meilleurs pratiques en matière de respect des normes environnementales dans le cadre de la mise en œuvre de son projet d’exportation de bauxite dans la région de Boké. Celle-ci s’est traduit par la remise à GAC le 03 mars dernier du « Certificat de Conformité Environnementale » par le Ministère guinéen de l’Environnement, des Eaux et Forêts, à travers le Bureau Guinéen d’Etudes et d’Evaluation Environnementale (BGEEE). Ce certificat est attribué aux promoteurs miniers en Guinée par l’Etat pour attester de leurs aptitudes et capacités à répondre aux exigences de protection et de préservation de l’environnement selon les normes en vigueur. GAC, en ce qui concerne l’environnement, adhère aux standards des plus élevés au monde.

GAC, n’a cessé de démontrer sa responsabilité et son engagement dans l’environnement.

Contexte GAC :

Guinea Alumina Corporation S.A. (“GAC”) est une société minière d’extraction de bauxite, filiale d’Emirates Global Aluminium (« EGA »), l’une des plus importantes compagnies minières au monde.

Emirates Global Aluminium (« EGA ») est détenue à parts égales par Mubadala Development Company of Abu Dhabi et Investment Corporation of Dubai. Les principaux actifs d’exploitation d’EGA sont Dubai Aluminium (« DUBAL ») et Emirates Aluminium (« EMAL »), qui ont une production combinée de 2,4 millions de tonnes par an, classant ainsi EGA parmi les cinq plus grands producteurs d’aluminium primaire au monde. EGA est également propriétaire de Guinea Alumina Corporation (« GAC »), une société de développement minier qui travaille actuellement au développement de son projet d’exportation de bauxite et d’alumine en République de Guinée.  De plus, EGA est propriétaire d’Al Taweelah Alumina, chargée de développer une raffinerie d’alumine à Al Taweelah, à Abu Dhabi (près d’EMAL). EGA est portée par d’importants projets de croissance nationale et d’expansion internationale.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info