Accueil » Libre opinion » A quelle entité politique guinéenne devons-nous faire confiance ?

A quelle entité politique guinéenne devons-nous faire confiance ?

L’élection en 2010 du président Alpha Condé a suscité de grands espoirs et il affronte de très grands défis depuis lors, dans son désir d’améliorer les conditions de vie des habitants et les structures économiques du pays.

De nombreux détracteurs ne croient pas à son intégrité, à son désir de succès pour la population. Plusieurs personnes sont découragées par les difficultés que rencontre le pays depuis son indépendance et par les jeux de pouvoir et les abus qui se sont déroulés depuis.

Je peux comprendre leur méfiance et leur scepticisme avec sa gestion opaque du pouvoir. Après avoir passé un mandat au pouvoir, le président Alpha Condé a été de nouveau réélu dès le 1er tour à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 pour pouvoir terminer les chantiers qu’il a eu à commencer avec un grand espoir de changement surtout avec le slogan « le Progrès en marche ».

Avec toutes les promesses faites par le président Alpha Condé, d’abord, en affirmant je cite « je prends la Guinée ou Sékou Touré l’a laissée », ces propos ont suscité beaucoup d’espoirs, pensant qu’avec un professeur et un homme aussi propre que Monsieur Alpha Condé, la Guinée sera dans le bateau du changement tant attendu et souhaité par la population.

Mais très malheureusement, la population guinéenne s’est, une fois encore, trompée dans son choix d’élire un président digne de nom, pouvant répondre aux aspirations de son peuple.

Le résultat qui en découle de l’élection d’un président comme le Professeur Alpha Condé à la tête de ce pays est médiocre et bidon pour la simple raison que son gouvernement et lui-même sont incapables de répondre aux aspirations et satisfaire les besoins de leur pauvre population qui sont en pénurie de tous les besoins fondamentaux que doivent avoir un homme.

Il a fait de ce pays un pays d’eldorado de façon virtuelle tout cela à travers des promesses irréalisables. Il a aussi a pris le pays en otage et le met dans le chaos total en gouvernant avec son parti.

Par contre, pensant trouver une opposition forte et unie pouvant répondre aux différents critères pour changer la donne, d’abord elle se lance dans des manifestations qui ne cesseront jamais et faisant croire à l’opinion qu’elle se bat pour parvenir à l’amélioration des conditions de vie de la population et aussi faire de la Guinée, un pays démocratique avec la mise en place de toute les institutions républicaines.

Très fort malheureusement, depuis l’avènement de ce que nous appelons démocratie, le pays est entre le marteau et l’enclume pour le simple fait que nous n’avons ni un parti au  pouvoir pouvant répondre aux aspirations de peuple ni une opposition digne de nom pouvant résister à toute tentations politique pour se retrouver soit dans le fameux château présidentiel qu’est le Palais Sekhoutouréyah pour occuper un poste de responsabilités non institutionnalisé ou pour y être et se réclamer de l’opposition pendant qu’il reste toujours conseiller auprès du président ou soit après être à table de négociations pour signer des accords politiques et après manifester à ce que l’accord soit respecter.

Cela voudrait donc dire, à mon avis personnel, que nous avons des hommes politiques qui sont prêts à tous sacrifier pour obtenir à la fin ce qu’ils veulent sans pour autant se soucier de l’avenir de cette pauvre population.

La conclusion de cette interrogation est que mon beau pays ‘‘la Guinée est très riche en ressources naturelles mais trop pauvre en ressources humaines’’ et les ressources humaines sur lesquelles le pays compte sont très malheureusement soucieux de défendre leur intérêt personnel au profit de la population qui ne compte sur personne d’autre que ces détracteurs politiques.

Je demande aujourd’hui à la population, et à la jeunesse guinéenne en particulier, de se réveiller et de prendre son destin en main pour qu’en fin de compte que nous ayons un jeune président capable de répondre à tous nos besoins car mon objectif n’est pas de construire une société politique de demain, mais de monter  qu’elle ne doit pas ressembler à celle d’aujourd’hui.

Souleymane MAGASSOUBA
Analyste sociopolitique
Téléphones : 621 00 00 53/664 28 18 12
E-mail : magassouba99@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

8 comments

  1. hahahahahaha lollll, Alhamdullillahi, j ai de l espoir, on a des guineens intelligeant, qui pensent avec la tete, mon frere Magassouba, wallayi, tu m a donner beaucoup d espopoirs Wallayi, on a des patriotes dans ce pays, on a des jeunes intellectuels dans ce pays, on a des braves dans ce pays, j ai de l espoir, tu m a donner encore une vie plein d espoirs!!!!!

    merci merci, et merci infiniment!!!!

  2. bravo mon frere magassouba , je suis vraiment fier de toi

  3. Inchaallaah mon frere Souleymane, et j espere les jeunes qui agitent ici, peuvent prendre l example, et encore merci mon frere.

  4. Oui Mon frère Souleymane Magassouba, je suis entierement d’accord toi, mais des jeunes comme toi et moi en Guinée se compte au bout des doits. le jeune guineen ignore les capacities qu’il a pour faire basculer les donnes politiques de son pays. La majeure partie des jeunes se sont erigés en cartouche politique. Si tous les jeunes reflecissaient comme toi, ses politiciens auraient eu des catons rouges et mis a la touche. D’ailleur, je dirai que nous avons pas de politician en Guinee, nous avons des manipulateurs de toute categorie et avec leurs politiques qu’ils menent actuellement, moi je ne vois pas le bout du tunel. Alpha Condé a ete de l’espoir au desespoir et avec Cellou Dalein, nous risquons le pire a cause de la politique qu’il mene aujourd’hui. Il nous faut une revolution democratique. Notre combat doit commencr par chassé les fonctionnaire qui ont 50 ans de services, ils font partis de ceux qui pourrissent la vie aux jeunes, je cite que ceux la parce que le travail est immense mais n’est pas impossible.

    • merci mon frère Spirituel et j’espère qu’ensemble en conjuguant le même verbe on verra le bout du tunnel et ça je crois et je sais que c’est bientôt

  5. En tout cas, les gens pensent plutôt à leurs intérêts personnels qu’à l’avenir de ce pays que nous devons pourtant chérir. Merci mon frère magassouba pour ce coup de gueule qui reste un plus pour les bonnes oreilles. Alors, carton rouge aux faux politiciens qui ne voient que leurs sales poches et aux ventres irremplissables et cela, au dos du pauvre guinéen

  6. C est de la manipulation. C est le PDG RDA .Par rapport au PDG pas photos avec Alpha CONDÉ.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info