Accueil » Libre opinion » Les députés de l’opposition face à un double piège du pouvoir

Les députés de l’opposition face à un double piège du pouvoir

La survie d’une démocratie dépend de la solidité et de la stabilité de ses institutions. Même si l’exécutif pourri, comme c’est le cas actuellement dans notre pays, l’assemblée nationale et la cour constitutionnelle peuvent être une dernière source d’espoir pour le peuple, car seul le pouvoir arrête le pouvoir.

Il faut que nos députés comprennent qu’une fois élu qu’ils ne sont pas que des députés d’une circonscription ou d’un bord politique. Ils sont avant tout et surtout des députés de la République avec tout ce que cela suppose comme transversalité et responsabilité quand il s’agit de prendre position sur les valeurs fondamentales.

C’est pourquoi, sur cette question spécifique de proposition de loi sur le règlement intérieur, les députés de l’opposition en particulier doivent comprendre qu’ils font face à un double piège du pouvoir.

Le premier consiste, non seulement, à affaiblir toutes les institutions de contre-pouvoir pour réussir son fameux projet, mais aussi de décrédibiliser ceux qui se battent pour une alternance crédible. Tandis que le second vise à faire en sorte qu’à travers autant davantage, que les députés ne soient même plus encouragés à œuvrer pour la tenue des législatives prochaine à bonne date.

Ainsi, nous serons face à l’éventualité d’un glissement du calendrier électoral comme c’est déjà le cas avec les communales et comme ce sera le cas en conséquence avec les présidentielles de 2020. Ce qui donnera au pouvoir un ensemble d’options favorables à son maintien au mépris de la loi et des principes démocratiques.

Dans la pratique, ce sont les députés de l’opposition qui aspirent à l’alternance. Ceux de la mouvance ont déjà choisi l’option de l’enrichissement en confiant leur cerveau à leur guide Damaro Camara. D’où le vote mécanique en toutes circonstances.

Par ailleurs, ils ne doivent pas chercher à justifier le contenu de cette proposition de loi sur la base des pratiques du pouvoir ou en comparaison avec les avantages de leurs homologues des autres pays. C’est absurde, improductif et incohérent.

Aliou BAH
Directeur de la communication du BL

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. NOS DESTIN EN MAIN.

    Ce lui qui ne respect pas la loi n’est peu faire respecter la Loi, un criminel n’atrappe jamais un bandit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info