Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Disparition de la tablette d’un député à l’assemblée nationale : les dessous des négociations…

Disparition de la tablette d’un député à l’assemblée nationale : les dessous des négociations…

L’affaire de la tablette disparue à l’assemblée nationale n’a pas fini de livrer ses secrets. Des sources bien introduites au parlement rapportent à votre quotidien en ligne que des députés, dont certains sont membres du Front pour l’alternance démocratique (FAD), ont rencontré le président de l’institution, Claude Kory Kondiano.

Ces soutiens de Jean Marc Telliano ont tenu à expliquer au numéro un de l’assemblée nationale leur position dans l’affaire de disparition de l’iPad du député Yaya Traoré. ‘’Ils sont allés mercredi dans le bureau du président de l’assemblée nationale, Kory Kondiano, pour dénoncer ce qu’ils appellent cabale contre le député Jean Marc Telliano dans l’affaire de vol de tablette, rapporte notre source sous le sceau de l’anonymat.

‘’Quand ils ont fini de s’exprimer, le président leur a dit de ne pas aller vite en besogne. Il leur a demandé de désigner des députés pour aller à la questure du parlement pour visionner la vidéo’’, ajoute notre interlocuteur. Ainsi dit, ainsi fait.

Après avoir découvert le contenu de la vidéo, ces parlementaires, proches de Telliano ont suggéré, dans un premier temps, de rembourser la tablette. Un chèque de 8 millions de francs guinéens a été proposé à l’accusateur, nous indique-t-on. ‘’Yaya Traoré s’y est opposé. Il a demandé qu’on lui restitue son iPad’’, souligne une autre source à VisionGuinee qui suit de près le dossier qui fait du bruit dans les couloirs de la deuxième institution du pays.

‘’La vidéo ne sera livrée qu’aux enquêteurs, dit-on. Certains ont déjà conseillé à Telliano de demander à l’un de ses collaborateurs de vérifier s’il n’a pas vu un autre iPad. Mais ça ne tenait pas parce qu’il a déjà nié les faits’’, confie-t-on à VisionGuinee. A défaut d’entrer en possession de sa tablette et pour renoncer à porter plainte, l’accusateur tient à des excuses publiques du principal suspect.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info