Ecobank
Tutorys
AGC
IIC
Accueil » Politique » Le pouvoir d’Alpha Condé prend des dispositions pour satisfaire les exigences de l’opposition

Le pouvoir d’Alpha Condé prend des dispositions pour satisfaire les exigences de l’opposition

Le code électoral devait être promulgué, il y a de cela quelques heures. Mais nous sommes dans un Etat de droit, lorsqu’il s’agit de textes ou lois de la République, les avis de ceux qui maitrisent mieux le droit est toujours requis’’.

Ces propos sont du ministre d’Etat, Tibou Kamara, conseiller personnel du chef de l’Etat qui annonce des dispositions sont prises pour éviter une nouvelle crise politique. Selon lui, ‘’il a été demandé au président de la République de faire en sorte que les remarques de la cour constitutionnelle soient irréprochables. On peut s’attendre, après ce travail, à la promulgation du code électoral’’.

N’eût été l’arrêt de la cour constitutionnelle déclarant certains points du code électoral amené non conformes à la constitution, ledit texte aurait déjà été promulgué par le chef de l’Etat, selon son conseiller.

Il rappelle que le président Alpha Condé s’est engagé devant l’opinion nationale et internationale à respecter et à faire respecter toutes les résolutions issues du dialogue. ‘’Si le code électoral est promulgué et que les autres contraintes sur l’application de l’accord sont levées, cela va contribuer à rétablir la confiance entre les acteurs et sortir de cette crise latente que le pays connait avec la menace de l’opposition de manifester à nouveau’’, estime-t-il.

Selon Tibou Kamara, ‘’il y a une volonté de la part de tous les acteurs de ne pas retomber dans la crise que le pays a connue (…). On était arrivé à un stade de doute et d’interrogation chez nos partenaires de l’opposition’’.

‘’Au terme des élections communales, avant les législatives et la présidentielle, il faut mettre en place une nouvelle CENI. Ce qui constitue l’un des points essentiels de l’accord du 12 octobre. Il faut nécessaire poser des actes significatifs pour que la volonté politique ne soit plus remise en cause pour appliquer l’accord’’, développe le conseiller personnel du président de la République.

Si le code électoral est promulgué, l’audit du fichier électoral est réalisé et un chronogramme des communales est élaboré pour rassurer toutes les parties prenantes au dialogue que les communales peuvent avoir lieu au plus tard avant la fin de cette année, Tibou Kamara pense qu’il est évident que l’opposition se sentira davantage en confiance.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info




2 comments

  1. Bonne apologie de Tibou kamara, il est payé pour cela! Mais il a fallu plus de trois mois pour passer ce texte a la Cour constitutionnelle et qu’elle donne son avis? Pourquoi Mr Alpha Condé n’a pas transmis le code électoral juste après son vote par le parlement? Alpha Condé applique la technique de la goutte d’eau pour remplir le vase. Ainsi, il espère gagner du temps en semaines, en mois pour que techniquement aucune élection ne soit possible avant 2018. C’est gros comme le nez au milieu de la figure !

  2. Alpha Conde Traine cette Opposition Républicaine dans la Boue comme il veut.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info