Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » « Lire sur son Smartphone » : une exposition pour inciter les jeunes à la lecture via leurs téléphones

« Lire sur son Smartphone » : une exposition pour inciter les jeunes à la lecture via leurs téléphones

Vendredi au musée national de Sandervalia a eu lieu l’inauguration d’une exposition interactive sur la lecture numérique : « Lire sur son Smartphone ». En dépit des avancées technologiques, le livre papier a encore un bel avenir devant lui, croit encore l’ambassadeur de France en Guinée, Jean Marc Grosgurin, qui était aux côtés du ministre de la culture, Siaka Barry et de Sansy Kaba, commissaire général de Conakry, capitale mondiale du livre.

Pour étayer ses propos, l’ambassadeur de France dira à l’assistance : ‘’On appréciera toujours la texture du papier, la douceur et le bruissement des pages que l’on tourne, la beauté d’un livré relié que l’on peut ranger délicatement sur l’étagère d’une bibliothèque’’.

En Europe, explique-t-il, ‘’nous avons encore le choix d’utiliser le livre papier plutôt que sa version numérique’’. La situation est quelque peu différente en Guinée où les éditeurs sont plus rares, le prix du papier plus cher, alourdi par des frais de douanes souvent élevés, des bibliothèques peu nombreuses et les conditions d’acquisition, de conservation et de distribution plus difficiles.

Selon Jean Marc Grosgurin, les guinéens savent parfaitement utiliser et tirer profit des nouvelles technologies. C’est le cas notamment des Smartphones. Certaines fonctionnalités de ces appareils n’ont d’ailleurs plus de secret pour eux et ils les utilisent parfois mieux qu’on ne peut le faire en Europe.

Il estime que le succès de la téléphone est tel qu’on a pu constater qu’il y a, en réalité, plus de cartes SIM en Guinée qu’il n’y a de livres. Un constat qui a conduit l’ambassade de France à repenser sa politique de soutien au livre.

Aujourd’hui, précise-t-il, il est plus important de promouvoir le livre numérique auprès des pouvoirs publics et des représentants associatifs guinéens. ‘’Grâce au Smartphone, chacun peut se rendre compte qu’il a déjà, dans sa poche, sans qu’il le sache, une bibliothèque comprenant plus de livres qu’il ne pourrait en lire en une vie’’, indique le diplomate français.

Son pays, à travers l’institut français de Guinée a mis à la disposition de la Guinée la plus grande bibliothèque numérique francophone, culturethèque afin de permettre aux lecteurs d’accéder aux livres pour un montant réduit de 25.000 GNF pour toute une année de consultation.

Le ministre de la culture, Siaka Barry a remercié l’ambassade de France par son appui en mettant le numérique à la disposition de la jeunesse de plus en plus hi-tech et assoiffée de connaissances, mais répulsive de livres papiers. Or, dit-il, il faut cultiver au cette jeunesse le gout de la lecture, de la littérature. Pour transmettre à la jeunesse le bonheur de lire, selon le ministre Barry, il faudra lui parler dans son langage et adopter son comportement.

L’exposition « Lire sur son Smartphone » accueillera à partir de septembre prochain des lycées et étudiants de la capitale au musée national de Sandervalia.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info