Guinee Games
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Libre opinion » Usine de montage de tablettes à Mamou : ‘’Il ne faut pas se mettre dans une énième promesse’’

Usine de montage de tablettes à Mamou : ‘’Il ne faut pas se mettre dans une énième promesse’’

On va faire un effort pour qu’on ait une usine de montage de tablettes à Mamou’’. C’est une ambition noble mais loin d’être prioritaire pour le système éducatif guinéen.

Il y a un ensemble de préoccupations urgentes qui commandent notre attention. Monter une usine de tablettes nécessite tellement de préalables dans le contexte guinéen qu’il faut dans le meilleur des cas attendre trois à  quatre ans sinon plus pour voir les premiers produits sur le marché.

Il faut une sérieuse étude de marché, quelle est la demande et son évolution, comment faire face à la concurrence, après avoir servi les quelques étudiants méritants. Est-ce que le coût de production à Mamou permettra de réaliser des bénéfices quand on sait que le produit importé de en concurrence avec le produit local face au consommateur qui a le libre choix guidé par la qualité généralement.

Je conseille au président de ne pas se mettre dans une énième promesse car, la promesse est un crédit dû. Les populations de Mali, Tougué, Pita attendent l’usine de pommes de terre et de purée de tomates à Mamou.

Il faut privilégier dans le secteur de l’éducation des urgences beaucoup plus rationnelles pouvant comprendre entre autres :

  • Suivre les étudiants dans leur cursus scolaire et universitaire pour identifier les méritants leur nombre et acheter par an la quantité de tablettes nécessaires ;
  • Renforcer et privilégier les budgets des trois ministères chargés de l’éducation et des enseignements pour qualifier la formation à tous les niveaux ;
  • Conforter le traitement salarial des enseignants à tous les niveaux pour les mettre à l’abri des besoins fondamentaux ;
  • Investir prioritairement dans l’entretien la rénovation et la construction des infrastructures scolaires et universitaires. Tous les édifices Africof sont très dégradés ;
  • Doter ces infrastructures de mobiliers scolaires et de bureau dignes de leurs utilisateurs respectifs ;
  • Assurer la disponibilité des bibliothèques scolaires et universitaires avec un approvisionnement adéquat et suivi de matériels didactiques ;
  • Humaniser les environnements scolaires et universitaires en adduction d’eau potable de courant et de toilettes appropriées garantissant aux élèves et étudiants le respect de leurs droits sociaux et humains ;
  • Les édifices scolaires et universitaires ne connaissent pas la peinture dans la capitale comme à l’intérieur du pays.
  • Il y a trop beaucoup trop à faire dans humanisation et la modernisation des infrastructures scolaires et universitaires. La qualité de l’environnement influence toujours les performances des élèves et des étudiants ainsi que de leurs encadreurs. Le pourcentage très bas  36% des admissions aux examens 2017 en est une illustration.
  • L’État devrait gratifier les plus méritants des étudiants de tablettes chaque fin d’année et s’attaquer en priorité à tout ce qui handicape aujourd’hui lourdement le secteur de l’éducation dans notre pays.
  • Donc en réalité, la fourniture de tablettes pour quelques étudiants méritants est très loin d’être comparable à la solution des prérequis ci-dessus qui sont loin d’être les plus pressants. La planification par priorité et par nécessité est indispensable et incontournable.

Honorable Dembo Sylla

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. DEMBO SYLLA AUSSI ES DEVENU OPPOSANT ??? HEEE LA GUINEE……

  2. Alpha Condé raconte des histoires irréalisables à court terme, et des multiples promesses avec sa Baguette Magique.Mais,les Guinéens ne sont plus dupes.Car,ils savent distinguer le vrai,du faux espoir.Il (AC) lui reste moins de deux ans pour réaliser toutes ses promesses au Peuple de Guinée.Donc,il faut commencer tout suite à l’exécution de tes promesses,au lieu de créer des nouvelles promesses Mr le Professeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info