Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Pourquoi la mouvance présidentielle a boycotté les travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre

Pourquoi la mouvance présidentielle a boycotté les travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre

Sidiki Toure responsable de communication du RPG-arc-en-ciel Alors qu’une partie de l’opposition, notamment les formations politiques membres du Front pour l’alternance démocratique (FAD) parlent de progrès dans l’application de l’accord, le camp présidentiel a décidé de boycotter les travaux du comité de suivi de l’accord du 12 octobre.

Le camp d’Alpha Condé dit ne comprendre comment l’opposition peut se retrouver autour de la table au moment qu’elle continue de tenir des meetings pour préparer sa marche du 2 août prochain.

Contacté par nos soins, le chargé de communication du RPG Arc-en-ciel a confirmé l’information. Sidiki Touré soutient que ‘’logiquement, on ne peut pas décider de choisir la rue pour se faire entendre et vouloir s’assoir autour d’une table pour des discussions. Soit tu es dans rue ou alors tu es autour de la table de négociations’’.

Ce lundi, indique-t-il, ‘’les gens qui ont annoncé leur présence prochainement dans la rue sont les mêmes qui sont venus se mettre autour de la table pour continuer les travaux au sein du comité. On leur a dit qu’on n’est d’accord et que cela inacceptable’’.

‘’On ne peut s’assoir autour de la même table que des gens qui ont choisi la rue. Qu’ils reconsidèrent leur positon ou alors ils choisissent la rue’’, conditionne le patron de la cellule de communication du parti au pouvoir.

Après un moment de tensions dans la salle, les choses sont revenues à la normale. ‘’Certains observateurs internationaux sont intervenus pour ramener le calme’’, souligne notre interlocuteur, précisant que la mouvance présidentielle est revenue à de meilleurs sentiments et les discussions ont repris.

Selon une source crédible, la pression viendrait plutôt du palais présidentiel. L’ordre venu de Sékhoutouréyah a poussé les délégués de la majorité à faire leur come-back pour continuer les travaux sous la houlette du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Bouréima Condé.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Des choses simples sont compliquées en Guinée.Ils se renvoient la balle politique comme des petits gamins dans une Cour de récréation.
    Qui sont assis à cette Table de ping-pong (comité de suivi) du côté de l’Opposition Républicaine pour les Jetons de Présence ???.

  2. Il fallait laisser ! Ces jeux de parade,kand on sort le 02août ce pour chasser ce despote ki se considère com un future roi en guinée ,l’opposition visionnaire avait déjà vu ce pion et tellement dénonce ,mais les nains politique clament tjr ke ça va très bien
    alors voilà ojordui la preuve de leur inconscience,irresponsablité, movaise foi, mank de volonté …
    Mais ils verront comme ces sont des tortues on va leur chauffer leur derrière par la rue afin kils sortent leur petite tête.

  3. AC et son Rpg sont des mauvaises personnes, ce monsieur est un médiocre, méchant, sans coeur. Il croit tromper les gens. , cette mouvance est constituée que des haineux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info