Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Un commerçant bastonne son rival surpris avec sa maîtresse dans un l’hôtel

Un commerçant bastonne son rival surpris avec sa maîtresse dans un l’hôtel

                         Image d’illustration

Un commerçant guinéen résidant à Mankono a fait passer un mauvais quart d’heure à son rival qu’il a surpris avec sa dulcinée dans un hôtel où il tentait de ramener à la raison celle qui voulait mettre, de façon unilatérale, un terme à leur relation.

Selon les faits établis par le substitut résident du procureur près de la section du tribunal de Séguéla, au cours de l’audience correctionnelle de mercredi, le commerçant père de huit enfants et qui vit en concubinage avec une autre femme, s’est entiché de la jeune fille avec qui il a une idylle lors de ses passages à Séguéla.

Contre toute attente, cette dernière décide de rompre cette relation. Ce que le commerçant n’entend point de cette oreille. Il entreprend donc un voyage à Séguéla pour tenter de reconquérir celle qui fait battre à son cœur la chamade.

Pour cela, il prend une chambre dans un hôtel de la place et essaie de joindre la jeune fille pour que celle-ci vienne l’y retrouver. Quelle ne fut pas sa surprise que d’entendre le téléphone de sa bien-aimée retentir dans une chambre voisine.

Pour en avoir le cœur net, le sieur se précipite dans l’arrière-cour, passe la main par la fenêtre, tire le rideau et découvre sa dulcinée dans les bras d’un autre homme. Il entre dans une noire colère, fracture la porte de la chambre pour s’en prendre à celui qui ose « boire dans son marigot ».

Manque de pot pour le cocu qui sera copieusement passé à tabac et la jeune fille réussit à filer à l’anglaise sans demander ses restes.

A la barre, l’accusé, également poursuivi pour vol d’un ordinateur portable et de la somme de 42 000 FCFA à son rival, pleure à chaudes larmes, se met à genoux et implore la clémence du tribunal qui, au final, lui reconnait de larges circonstances atténuantes et le condamne à deux mois d’emprisonnement avec sursis ainsi qu’à 50 000 FCFA d’amende.

Par AIP

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info