Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Le fils de Sékou Touré sur un éventuel 3e mandat : ‘’on assiste au déroulé d’un coup d’Etat constitutionnel’’

Le fils de Sékou Touré sur un éventuel 3e mandat : ‘’on assiste au déroulé d’un coup d’Etat constitutionnel’’

Mohamed Touré, fils du défunt président Sékou Touré, s’est prononcé sur la question d’un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé. Invité samedi du Grand débat, le secrétaire général du Parti démocratique de Guinée (PDG) a dit ce qu’il pense du sujet qui défraie la chronique depuis des mois.

Pour Mohamed Touré, la seule voix qui n’a pas été entendue encore sur un troisième mandat, c’est celle du président de la République. ‘’Elle est fondamentale. Parce que lui [Alpha Condé] qui va faire le troisième mandat ou pas. C’est la seule voix qui ne soit pas entendue. Toutes les autres ont été entendues sur la question’’, indique-t-il.

‘’La position du PDG est claire. Elle est républicaine. Nous sommes en train d’assister au déroulé d’un coup d’Etat constitutionnel. Il y a déjà le code électoral qui a été forcé avec la complicité de l’opposition soi-disant. J’apprends qu’au niveau de la CENI, il y a des modifications aussi. Je ne sais où ça va nous mener’’, poursuit Mohamed Touré.

Selon son constant, des dispositions institutionnelles et fonctionnelles sont en train d’être mises en place pour un éventuel troisième mandat, rappelant que la constitution est claire sur le nombre de mandats présidentiels. ‘’Le chef de l’Etat a juré, deux fois, qu’il allait respecter cette constitution. Si la constitution n’est pas légitime, pourquoi a-t-il juré sur elle ?’’, demande-t-il à ceux qui remettent en cause l’actuel constitution.

‘’On a juré une première fois sur cette constitution, on est allés aux législatives avec elle, tout le monte était d’accord. On a mis en place des institutions républicaines en fonction de la même constitution (…). C’est maintenant qu’on va nous dire que cette constitution n’est pas légitime ? Alors tout le processus est illégitime’’, résume M. Touré.

En 2010, à l’en croire, ‘’le PDG avait dit que cette constitution ne peut pas être celle de la troisième République. Elle est la constitution de la transition. Elle n’est pas l’émanation du peuple de Guinée. On avait dit de faire en sorte que les citoyens sachent ce qui est dans la constitution en organisant un référendum pour qu’elle soit effectivement celle de la troisième République. Qui nous a écoutés à l’époque ?’’

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. C’est du réchauffé.Rien de nouveau,car,cela a été dit. PDG est en retard par rapport à son temps politique.

  2. Coup d’état,complot,…tel père,tel fils.Laisse nous respirer par le nez Yandiiiiii.Toujours le même vocabulaire.
    PDG est mort avec ses membres fondateurs.Pas de 3ème Mandat pour Alpha Condé.Point barre.
    Le reste,c’est du Pipo.

  3. Sekou Toure a organisé combien d élections présidentielles ?Mohmed Toure parle d élections présidentielles de respect de la constitution , ce que son père a refusé aux Guinéens .Les guinéens qui pensaient aux changements étaient traités de traîtres .Au temps de son père Alpha était mort .

  4. Touré calme toi durant ton temps politique t’a quoi du bien en Guinée rien sinon te donner de plaisir aus stations yann si loin t’a bognai saah

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info