Accueil » Politique » Réaction de Dalein après une décision d’Alpha Condé : ‘’la marche du 2 aout est maintenue’’

Réaction de Dalein après une décision d’Alpha Condé : ‘’la marche du 2 aout est maintenue’’

Dans un communiqué de presse rendu public lundi soir, le président de la République a réitéré son engagement et sa volonté  de veiller à l’application intégrale de toutes les dispositions de l’accord. Alpha Condé a, au cours d’une rencontre, exhorté toutes les institutions concernées à faire preuve de diligence dans le respect des engagements.

Pour le chef de file de opposition, cette réaction du chef de l’Etat est le résultat des récents meetings des adversaires du pouvoir dans la capitale Conakry. ‘’C’est le résultat de nos manifestations. Je ne le pense pas, je le sais’’, a-t-il déclaré mardi dans la Tribune de l’actu plus.

Cellou Dalein Diallo estime l’application de l’accord du 12 octobre n’a pas connu de progrès. ‘’Si on dit qu’il y a eu des progrès, moi je n’en ai pas vu. Les gens s’interrogent d’ailleurs sur les vraies motivations de nos partenaires qui ont décidé de créer un autre front alors on avait fait le constat sur les différentes décisions issues du dialogue’’, a-t-il dit en faisant référence aux dirigeants des partis membres du Front pour l’alternance démocratique.

‘’Le seul point qui a connu un progrès, c’est le code électoral amendé. Ce code devait être promulgué au mois de décembre 2016 pour que les communales se tiennent en février 2017. Ce n’est que la semaine dernière que ce code a été promulgué’’, explique l’ancien Premier ministre qui annonce que ‘’la marche du 2 aout est maintenue’’.

‘’Nous protestons contre la lenteur et l’absence de volonté politique de mettre en œuvre l’accord du 12 octobre’’, souligne-t-il, tout en rappelant que les élections locales devraient avoir lieu au mois de février 2017. Malheureusement, regrette-t-il, ‘’le code électoral n’a été adopté qu’au mois de février et transmis au président de la République le 25 mars. Il l’a gardé pendant deux mois et demi. La  cour constitutionnelle l’a reçu et avait 30 jours pour se prononcer. Mais elle aussi, elle a pris son temps’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info