Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Libre opinion » Du dysfonctionnement dans nos ministères

Du dysfonctionnement dans nos ministères

Pour pallier au dysfonctionnement qui paralyse certains ou la plupart des départements ministériels de notre pays, le président devrait se défaire du pouvoir de nommer par décret le cabinet des ministres.

Lorsqu’un ministre est nommé par décret et que ses subordonnés soient aussi nommés par décret, cela prête à l’insubordination et à la paralysie de l’administration.

L’article 58 accorde au Premier ministre entre autres, le pouvoir de nommer à tous les emplois civils à l’exception de ceux réservés au président. Le président devrait donc laisser au Premier de nos ministres le soin de nommer par arrêté le cabinet des ministres sous proposition du ministre.

Un cabinet ministériel devrait normalement être composé d’individus capables et désireux d’assister le ministre dans ses fonctions. Contrairement à ce qui passe en Guinée, les membres du cabinet doivent normalement être loyaux au ministre et remplacés à son départ, car leur sort doit dépendre de celui du ministre.

Par ailleurs, le président ne devrait pas accepter de recevoir un cadre d’un département ministériel sans passer par le canal de son ministre. En contournant les ministres auxquels il a lui-même accordé sa confiance et auxquels il a confié la responsabilité de l’exécution de sa politique nationale, il crée un climat défavorable de méfiance et de suspicion dans ces départements ministériels.

En fin, on devrait revoir tout le processus de nomination des hauts cadres du pays. A mon avis les potentiels de ministres devraient passer à l’audition devant les députés de l’Assemblée nationale pour non seulement témoigner de leur qualification pour le poste auquel ils sont proposés, mais aussi pour décliner leur mission et les moyens qu’ils entendent mettre en œuvre pour exécuter cette mission. Cela nous éviterait d’avoir des ministres cancres avec des priorités prioritaires qu’ils ne connaissent même pas.

Abdoulaye Barry
ajbarry@live.com
Portland, OR USA




4 comments

  1. Voila ki est bien dit, mais hellas on ne sert pas la guinee, en guinee les cadres se servent du pays avec la benediction du reveur debout alpha conde.

  2. Bien analyse.

  3. Dans un pays normal, le Président de la République nomme les Ministres et c’est l’ensemble des ministres qu’on appelle le gouvernement.
    Chaque Ministre nomme alors à son tour, ses Conseillers Techniques et c’est l’ensemble des Conseillers et autres collaborateurs du Ministre (chargés d’études, chargé de communication, chargé de missions…) qui forment le Cabinet ministériel.
    Dans un pays normal, le Président de la République peut virer un Ministre, s’il le trouve incompétent. Il en est de même pour le Ministre, qui peut remanier son Cabinet à sa guise.
    Mais, on vous a toujours dit que la Guinée sous Alpha Condé n’est pas un pays normal ; d’où ces dysfonctionnements dans les Ministères !!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info