Ecobank
Tutorys
AGC
IIC
Accueil » Société » Tibou Kamara : ‘’Beaucoup disaient que je n’avais pas l’intention de me présenter devant la justice’’

Tibou Kamara : ‘’Beaucoup disaient que je n’avais pas l’intention de me présenter devant la justice’’

Il a répondu jeudi à la convocation du pool de juges en charge de l’instruction sur le dossier du massacre du 28 septembre 2009. Le ministre d’Etat conseiller personnel du président de la République, Tibou Kamara s’est rendu à la cour d’appel de Conakry où il a livré son témoignage.

‘’Beaucoup disaient que j’ai été convoqué et que je n’avais pas l’intention de me présenter devant la justice alors que je n’avais jamais reçu de convocation à me présenter devant la justice’’, a-t-il déclaré devant des journalistes.

Le ministre d’ajouter : ‘’Et puis, on a laissé supposer aussi une volonté de défiance à l’encontre de l’institution judiciaire alors que, comme je l’ai indiqué, je n’avais pas reçu de convocation. Et j’ai fait savoir que, si j’en recevais, j’étais prêt à me présenter devant la justice’’.

Tibou Kamara se dit prêt à tous les sacrifices pour répondre à n’importe quelle sollicitation quand il s’agit de défendre son honneur.

Dans plusieurs sorties médiatiques, le ministre de la justice, Maitre Cheick Sako donnait l’assurance que le procès sur le massacre du 28 septembre pourrait s’ouvrir avant fin 2017.

Quand la presse interroge le conseiller personnel d’Alpha Condé sur le sujet, sa réponse est sans ambages. ‘’Chacun doit garder la sérénité et respecter l’indépendance des magistrats. Il ne m’appartient pas, ni à quelqu’un d’autre de fixer l’agenda de ce dossier en dehors ce qui en ont la charge’’, a-t-il indiqué.

En un mot comme en mille, il  rassure que la date du procès sera en fonction de l’évolution des enquêtes, de l’instruction qui est en cours et de la conviction intime des magistrats en charge du dossier.

La justice se rend dans la sérénité et dans la confiance. Elle n’est pas là au profit de quelqu’un en particulier. Elle travaille dans la sérénité, dans la confiance avec des magistrats avertis, assermentés qui ont fait la preuve, par le  passé, de leur efficacité. Continuons à leur faire confiance sans aucune pression intérieure ou extérieure’’, a-t-il conclu.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info




2 comments

  1. Le probleme en Guinée aussi, c’est qu’on extrapolé les choses, pensé a la place d’un autre. Ce qui du coup fait que nous sommes devenus des confusionnistes et des extrapolateurs, aujourd’hui nous sommes dans un pays de rumeurs, de gueulards et de gros menteurs, parfois les gens divulguent des informations comme si les faits se sont passés devant eux. Tibou Kamara est un citoyen comme tout autres, il a repondu a sa convocation par la justice a titre de temoin, d’autres nous diront qu’il est inculpé et en plus tout le monde est savant en Guinée, on connait tout mais on ne sait rien.

    • On est dirigé par un Faux-fuyant professeur à la Sorbonne sans étudiants.Professeur de grosses promesses.
      Un pays à l’image du Chef d’équipe gouvernemental.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info