Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Aboubacar Sylla : ‘’Nous n’allons pas rester les bras croisés et ne pas protester’’

Aboubacar Sylla : ‘’Nous n’allons pas rester les bras croisés et ne pas protester’’

L’ancien ministre de la communication, Aboubacar Sylla veut un procès sur le massacre du 28 septembre. Le leader de l’Union des forces du changement (UFC) a mis en garde une nouvelle fois le ministre de la justice, Cheick Sako qui avait annoncé l’ouverture d’un procès d’ici fin 2017.

Au ministre de la justice, il dira sans ambages : ‘’Nous allons prendre la tête d’un mouvement de protestations. Parce que c’est nous les leaders qui avions demandé aux guinéens d’aller au stade le 28 septembre. Donc je me sens concerné au plus haut degré’’.

Pour l’organisation de la manifestation du 28 septembre, rappelle M. Sylla, ‘’j’ai été président de l’une des deux commissions des forces vives. La commission politique était présidée par Bah Oury de l’UFDG et moi je présidais la commission communication’’.

A la veille de la manifestation, poursuit-il devant ses partisans, ‘’nous avons dit aux guinéens de sortir pour protester contre les velléités de candidature de Dadis Camara et de tout autre membre du gouvernement du CNDD. Il y a eu des morts et des blessés. Nous ne devons pas rester les bras croisés pendant 9 ans et ne pas protester pour pousser les autorités de ce pays pour organiser ce procès’’.

Selon Aboubacar Sylla, certains veulent ‘’verser ce dossier dans le registre de la réconciliation nationale pour qu’on tourne la page. Mais nous ne sommes pas d’accord. Le procès doit avoir lieu. Nous n’accepterons pas qu’on tourne cette page douloureuse de notre pays sans que la vérité ne soit dite’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Oui mais malheureusement dans 2-3-4………..mois tu es capable de revenir dans les médias demander de verser ce dossier dans le registre de la réconciliation.

  2. Mr. Syllah, on espère que cette fois vous croyez vraiment à ce que vous dites. Ici il ne s’agit pas de faire des alliances politiciennes. Il s’agit de justice. Si vous êtes vraiment au sérieux, on vous encourage. On est avec vous. Il faudra à présent aller au-delà des déclarations dans les médias et commencer à travailler sur les propositions suivantes.
    1) Encourager la société civile, à se mobiliser pour le dossier autour de l’OGDH pour l’organisation d’une manifestation à Conakry le 18 Septembre 2017 avec les victimes et les familles des victimes
    2) Prendre contact et coordonner avec les organisations qui se battent sur ce dossier depuis des années. Notamment les responsables de Pottal et de Justice in Guinée à New York.
    3) Organiser un recensement des victimes et les aider à s’organiser elles-mêmes pas avec des intermédiaires qui vont parler à leur nom. Travailler avec cette organisation de victimes et coordonner avec les organisations de l’extérieur pour intenter des procès à la cour de la CEDEAO et maintenir le mot d’ordre du transfert du dossier à la CPI.
    4) Demander au ministre de la justice de présenter à l’assemblée nationale un compte-rendu de l’instruction judiciaire et comment il compte organiser les procès avec la justice guinéenne qu’il a reconnue être totalement corrompue.
    7) Demander à des députés de l’assemblée de voter une motion de censure du ministre de la justice et de la dessaisie des juges pour une transfert du dossier à la CPI. Même si la motion ne passe pas au-début, ce sera un bon commencement dans le mouvement à venir.
    On attend la suite. Si vous vous engagez sur cette voie, sachez que vous n’êtes pas seul.
    Wa-Salam
    K. Ba

    • Je suis du même avis que vous.C’est la meilleure porte de sortie de ce dossier en faveur des Victimes.Parce que,ce procès ne va jamais aboutir avec ce gouvernement actuel.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info