Ecobank
Tutorys
AGC
Senacip
Accueil » Interview » Papa Koly Kourouma : ‘’Nous sommes encore sous le coup KO de 2015’’ (Interview)

Papa Koly Kourouma : ‘’Nous sommes encore sous le coup KO de 2015’’ (Interview)

La  Commission électorale nationale indépendante (CENI) a un nouveau président. La passation de service entre Bakary Fofana (président sortant) et Salifou Kébé s’est déroulée jeudi 17 aout au siège de l’institution.

Dans une interview accordée à VisionGuinee, le président du parti Génération pour la réconciliation, l’unité et la prospérité (GRUP), Papa Koly Kourouma est revenu sur les bisbilles qui ont miné la CENI.

VisionGuinee : La cour constitutionnelle a confirmé la destitution de Bakary Fofana décrié pour sa gestion. Peut-on s’attendre à une avancée du processus électoral avec l’arrivée de Salifou Kébé ?

Papa Koly Kourouma : Cette décision de la cour constitutionnelle par rapport aux bisbilles au sein de la CENI m’intéresse peu. J’estime que c’est un non-événement. Pour moi, ce qui s’y passe est interne. Ça ne concerne que la CENI et les commissaires. Nous, hommes politiques, ça ne doit pas nous intéresser.  Comparer cela à une avancée du processus serait une erreur. Ça  ne me fait ni chaud, ni froid. J’estime que la CENI a un travail à faire. Quel que soit ce qui va arriver entre les commissaires, ce travail doit être fait. Donc, les bisbilles n’ont rien à voir avec une avancée ou un retard sur le processus.

Si vous devriez vous adresser au nouveau président de la CENI, que lui diriez-vous ?

Je n’ai absolument aucun message à l’endroit du nouveau président. Il a été commissaire, il devient président. C’est le règlement intérieur de la CENI qui autorise les commissaires, quand il y a 1/3 de commissaires réunis, à élire un président. Je n’ai absolument aucun message à lancer au nouveau président. Je pense qu’il connait la maison. Il sait quels sont les coins et les recoins de la maison. Ce n’est pas une nouvelle personne qui vient dans une nouvelle maison.

Monsieur le président, vous avez récemment suggéré que l’organisation des élections soit confiée au ministère de l’administration du territoire. Ça tient toujours ?

C’est une proposition. Et ça n’engage que moi. J’ai estimé que le rôle régalien du ministère de l’administration du territoire est d’organiser les élections. Quand je me réfère à la création de la CENI, c’était pour satisfaire l’appétit d’un certain nombre de politicien. Aujourd’hui, la CENI est caduque. Elle avait été créée dans l’idée de sécuriser le vote, de rendre cette institution indépendante par rapport au pouvoir. Mais ce n’est pas le cas.

Vous semblez avoir des réserves sur la CENI…

Depuis que la CENI organise les élections, nous assistons à des fraudes massives, des mascarades électorales. Ça n’a pas changé. Si une institution n’atteint pas son objectif, il faut la changer. Je pense qu’il est important de faire un retour à la normale. Puisque les objectifs ne sont pas atteints. C’est pourquoi, je veux que l’organisation des élections soit confiée à l’administration du territoire.

On se rappelle encore du coup KO de 2015. Nous sommes encore sous le coup KO de 2015. Pensez-vous que si c’était une CENI indépendante, on serait arrivés à ce niveau ? Non ! La mascarade électorale a été énorme et visible.

Interview réalisée par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




3 comments

  1. Papa Koly Kourouma veut sûrement que ce soient des préfets militants du RPG de la trempe du tristement célèbre préfet de Siguiri, Ibrahima Kalil Keita, qui organisent les élections en Guinée !??
    Si l’administration publique organise à nouveau les élections, ce serait un vrai recul dans le combat pour l’instauration d’une vraie démocratie en Guinée !!
    À lire certains propos de leaders de l’opposition guinéenne ; on est souvent perplexe et on se demande si ce sont vraiment des opposants !??
    Tout l’espoir du peuple de Guinée est aujourd’hui entre les mains de Me KEBE qui devra mettre sur pied une CENI réellement indépendante et c’est possible !!

  2. ce fameau papa kolir kourouma s est ruiné a cause de la politique. woika

  3. C’est ridicule d’entendre ou bien d’écouter ce genre d’attitude et de discours de la part d’un soit disant politicien de l’opposition officielle en Guinée.
    Confier la gestion des élections au MDAT (Bourema Condé) serait encore pire et chaotique au détriment de la Démocratie en Guinée. C’est comme confier son troupeau de moutons aux Loups du RPG Arc en ciel.
    Quel politicien ???.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info