Accueil » Société » Eboulement dans le dépotoir d’ordures à Dar-es-salam : les condoléances d’Alpha Condé…

Eboulement dans le dépotoir d’ordures à Dar-es-salam : les condoléances d’Alpha Condé…

La pluie a fait des morts à Dar-es-salam dans la commune de Ratoma. Dans la matinée du mardi, un glissement de terrain au niveau du dépotoir d’ordures dans cette localité de la haute banlieue de Conakry a causé la mort d’au moins huit personnes.

Selon le porte-parole de la police, ‘’la décharge est tombée sur trois maisons’’. Le commissaire Boubacar Kassé a confié à l’AFP que d’autres personnes, sans préciser le nombre, sont encore sous les décombres.

‘’Cinq corps, dont ceux de deux enfants, ont été sortis des décombres’’ avant d’être transportés dans une morgue de la capitale.

Peu après le drame, le président de la République a effectué une descente sur les lieux. Alpha Condé, qui était la semaine dernière à Freetown à la suite d’une coulée de boue, a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes de l’éboulement survenu à Dar-es-salam.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Dommage pour les pauvres citoyens victimes de cette situation catastrophique.
    C’est un des scientifiques de la nature qui parle et fait des prévisions scientifiques à long terme.Ce phénomène de dépotoir au Concasseur Hamdallaye était temporaire depuis la première Républicaine de guinée.
    J’ai encore mes rapports de sciences humaines et de la nature pour la delocalisation de ce site.Comme je l’ai déjà dit et fait en Côte d’Ivoire.Mais,nos politiciens africains sont très têtus,parce qu’ils attendent que l’évènement se produise pour réagir,et faire la quête financière internationale pour bouffer les sous au détriment des nouvelles pauvres victimes.J’ai encore le cas du Sénégal:inondations ou sécheresses avec le financement de la FAIM.
    Dommages irresponsables de la part de nos dirigeants.Car,il faut nous écouter,nous les scientifiques.
    Paix à l’âme des victimes au Paradis éternel.Je compati pour eux.
    Wa Salam.

  2. Battez vous auprès du ministère responsable ce dépotoir est agé de 40 ans, pour avoir un dépotoir il faut rasé cinq quartiers à conakry. Que faire ?

    • Conakry demeure naturellement une zone géographique magnifique qui doit être préservée par toutes les forces vives de la Nation, sans exception. Pour moi, Conakry ne doit ni servir de dépotoir d’ordures, ni de de site abritant des armes de guerre à haut risque pour les populations. Je vous propose les approches de solutions qui suivent, pour le présent et pour l’avenir: 1. La mise en place d’une politique réaliste & forte en matière de recyclage d’ordures de tous genres, à l’image des pratiques dans les pays les plus évolués dans ce sens (exemple: le Canada dont le Québec, entre autres). 2. L’acquisition et l’installation de poubelles écologiques dans toutes les grandes cités de la Guinée (capitale, régions, villes, grandes communes, sites religieux…). 3. L’éducation systématique des populations de toutes couches en vue de la gestion responsable, durable des ordures et des poubelles mises à leurs dispositions par les Services compétents. 4. La délocalisation des dépotoirs publiques hors des centres, mais en respectant l’écosystème (recycler tout ce qui est possible). Nos frères & sœurs Guinéens n’ont pas encore oublié l’accident survenu au camp militaire Alpha Yaya Diallo, il y a une quinzaine d’années, je crois. Tout cela ne constitue point une fatalité, une malédiction. Ce sont tous les Guinéens qui en sont responsables, chacun à une échelle, à sa hauteur, à sa portée. Le cas présent est un accident, oui! Par contre, les causes profondes ne sont pas à comparer avec celles ayant occasionné l’éboulement en Sierra Léone. En Sierra Léone, ce fut « la Nature ». En Guinée, c’est avant tout notre mauvais comportement partagé à des échelles différentes! C’était prévisible. Il est grand temps de prendre ses responsabilités civiques et ne surtout pas se lamenter auprès d’aides internationales. Tous les Guinéens doivent se donner la main (de l’intérieur comme de l’extérieur) en vue d’assister les familles éplorées, assister les Services publiques attelés à sauver ce qui peut être sauvée à ce jour. Profondes condoléances aux familles éplorées, à la Commune, à tous les Guinéens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info