Accueil » Libre opinion » Etre ou ne pas être de l’opposition

Etre ou ne pas être de l’opposition

En politique, il n’y a pas d’équivoque possible : on est ou de l’opposition ou du pouvoir. En politique, l’opposition désigne l’ensemble des partis et des mouvements qui contestent les décisions des détenteurs du pouvoir.

Dans un régime représentatif, l’opposition parlementaire est l’ensemble des partis qui ne forment pas et ne soutiennent pas la majorité parlementaire ou la coalition au pouvoir.

Selon Alphonse  Karr (1808-1890), journaliste et écrivain français, « l’opposition systématique se donne bien garde de demander quelque chose qu’elle pourrait obtenir, car alors il lui faudrait être contente ; et être contente pour l’opposition, c’est cesser d’être ».

Élément essentiel du pluralisme démocratique, l’opposition exprime ses divergences et ses points de vue critiques par rapport à l’action du gouvernement. Elle existe, dans ses droits, obligations et privilèges, par la Loi et la Loi seule. Elle est très différente de la résistance dont la lutte est clandestine.

En démocratie, l’opposition permet aux citoyens d’être informés de manière contradictoire sur la politique conduite par le gouvernement et de leur proposer une alternative politique sur la base d’un programme suite à l’alternance politique.

L’alternance politique correspond à la situation d’un régime politique ou des courants ou des partis politiques différents se succèdent au pouvoir.

C’est le cas lorsque la majorité politique est renversée par l’opposition dans le respect des règles constitutionnelles lors d’élections telles une élection législative et une élection présidentielle.

C’est ce que l’opposition républicaine de Guinée va faire en 2018 et 2020 en réalisant l’accession de Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition républicaine à la magistrature suprême de la république de Guinée.

La possibilité qu’il y ait une alternance politique est l’une des conditions nécessaires à la démocratie. Elle témoigne en effet de l’existence des libertés politiques et d’un régime pluraliste où le parti au pouvoir accepte de se retirer en cas de défaite électorale ; ou un chef de l’État se soumet scrupuleusement au respect de la constitution concernant la limitation des mandats du Président de la république.

L’alternance à pour conséquence de renforcer la légitimité de la constitution et l’adhésion des citoyens au régime politique.

Il est urgent que chaque parti politique guinéen se définisse par rapport à l’un de ses deux camps politiques.

Ou on est avec le pouvoir, dans ce cas, on le défend et on défend ses programmes à visage découvert. Ou on est avec l’opposition- qui ne peut être qu’ une- et on s’oppose au programme du gouvernement à visage découvert.

L’article 3 de la Loi organique N91/02/CTRN portant charte des partis politiques stipule : « Sont partis politiques de lopposition, tout parti, groupe de partis ou alliance de partis politiques qui se déclarent comme tels et qui s’inscrivent dans un cadre juridique avec un projet de société différent de celui du parti ou des partis politiques de la majorité dans la perspective d’une alternance démocratique ».

Le peuple de Guinée mérite de tous les partis politiques la sincérité dans un choix sans équivoque.

Honorable Elhadj Dembo SYLLA

Vice-président de l’UDG

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. NOS DESTIN EN MAIN.

    Bien dis Mr Syllah.

  2. Voilà un Mr réfléchi sur la notion de l’être ou pas,en ce qui concerne la politique Guinéenne.Car,on ne peut pas dire appartenir à l’opposition officielle et,appartenir à la Mouvance présidentielle en même temps.On ne peut pas boire dans les 2 Marigots en même temps.
    Enfin,c’est du Matérialisme Dialectique.Mais,Alpha Condé utilise le plan Machiavélique pour se positionner sur tous les plans avec le rpc-aec.La lutte préventive continue son chemin.
    Bravo.
    Merci pour ton analyse personnel Mr Sylla Dembo.

  3. dembo sylla aussi est devenu opposant ….. heee wotan.

  4. Merci Monsieur le Deputé au moins vous etes un eclairer vous.
    Avec des explications simples.
    Je rajoute ceci… la VIE meme est une .. choix et tous les jours.
    Le reste n’est que futilités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info