Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Kenya : la Cour suprême invalide l’élection d’Uhuru Kenyatta et ordonne la tenue d’un nouveau scrutin présidentiel

Kenya : la Cour suprême invalide l’élection d’Uhuru Kenyatta et ordonne la tenue d’un nouveau scrutin présidentiel

L’opposition, qui conteste la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta, avait saisi la Cour suprême. L’institution lui donne raison en invalidant l’élection présidentielle.

La Cour suprême du Kenya, saisie par l’opposition, a contre toute attente ordonné vendredi la tenue d’une nouvelle élection présidentielle d’ici 60 jours, déclarant ‘’invalide’’ le résultat du scrutin du 8 août à l’issue duquel le sortant Uhuru Kenyatta a été proclamé vainqueur.

Kenyatta ‘’n’a pas été élu de manière valide’’. L’élection présidentielle ‘’n’a pas été conduite en accord avec la Constitution’’, a déclaré le juge président David Maraga, indiquant que la Commission électorale a désormais 60 jours pour organiser un nouveau scrutin. ‘’A la question de savoir si les illégalités et irrégularités ont affecté l’intégrité de l’élection, la Cour est d’avis que c’est le cas’’. Uhuru Kenyatta, opposé à Raila Odinga, ‘’n’a pas été élu et déclaré président de manière valide’’, a ajouté le juge.

La décision, qui est définitive, a été rendue à la majorité, deux juges sur un total de sept – dont un absent pour cause de maladie – ayant exprimé des opinions dissidentes. Le juge président a soutenu que la Commission électorale a ‘’échoué, négligé ou refusé’’ de conduire les élections en accord avec la Constitution, évoquant des irrégularités dans la transmission des résultats.

Uhuru Kenyatta, 55 ans, élu pour la première fois en 2013, avait été proclamé vainqueur par la Commission électorale (IEBC) le 11 août, avec 54,27% des voix contre 44,74% à Raila Odinga, 72 ans, déjà battu en 1997, 2007 et 2013.

‘’Décision historique’’. A l’extérieur de la Cour suprême, autour de laquelle un important dispositif policier avait été déployé, des partisans de Raila Odinga ont laissé éclater leur joie. L’opposition a salué la « décision historique » de la Cour suprême.

‘’C’est un jour historique pour le peuple kényan et par extension pour les peuples du continent africain’’, a ajouté Raila Odinga, précisant que l’invalidation d’une élection présidentielle par un tribunal était une première sur le continent. Il a ajouté qu’il n’avait ‘’plus confiance’’ dans la Commission électorale actuelle et qu’une nouvelle équipe devait conduire la prochaine élection présidentielle.

Par Europe1

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Une très bonne nouvelle pour le Kenya et cela montre que les institutions fonctionnent dans ce pays et font leur boulot correctement.
    Malheureusement cela n’arrive jamais encore chez les pays francophones dont le dernier parmi eux en matière de démocratie est la Guinee de alpha Conde.
    Alpha Conde mal élu et contesté et qui refuse s’enraciner la démocratie en refusant de respecter la loi sur le cycle des élections depuis 7 ans.
    Alpha Conde n’est pas démocrate et ne respecte le choix des guinéens dans les urnes de façon transparente et c’est pour cela que je suis pour la force pour inverser les choses et faire respecter le choix des guinéens.
    Le vol successif des élections doit pousser nos concitoyens à penser agir par la force et la violence qui est le seul langage qu’entend Alpha Conde .

  2. C’est ça une court supreme independent et Democrate comme la court suprimé les tous de la Guinée, Elle n’est pas independent, ils y’a que des moutons pour un berger.

  3. La cour Surpreme indexe la CENI comme c le cas en GUINEE… Cet exemple Keynanne prouve que la clef de bonheur c bien l’afrique et les africains qui le detienne… Pas les autres ou meme ceux qui viennent temoigner chez nous l’Union Europenne, la Francophonie .. des menteurs qui temoigne les elections se sont bien deroule malgré les manquements constates.. selon leur formules habituels…
    Si les CS sont corrompus que peut ton faire d’autre a part la revolutions et les armes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info