Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Siaka Barry dresse un bilan de son passage au ministère des sports et de la culture

Siaka Barry dresse un bilan de son passage au ministère des sports et de la culture

Après vingt mois à la tête du département des sports, de la culture et du patrimoine historique, le ministre Siaka Barry a passé le témoin à Bantama Sow nommé à sa place par décret du président de la République.

Jeudi au musée national de Sandervalia, il a dressé son bilan. ‘’En arrivant à la tête de ce département le 4 janvier 2016, il y a juste 20 mois, afin de participer à l’œuvre salvatrice de réveil et de renaissance culturelle si chère à monsieur le président de la République, nous avons mis en place ce nous appelons les trois T : Travail, Transparence et Traçabilité’’, décline-t-il.

Ce, souligne-t-il, avec la faiblesse des allocations budgétaires et le manque criard d’infrastructures. A l’heure du bilan, il assure que ‘’si culture et le sport ne se sont pas totalement ressuscités, ils ont néanmoins donné signe de vie là où plusieurs observateurs croyaient leur coma irréversible’’.

Il revendique plusieurs réalisations à la tête du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique. ‘’L’élaboration du projet de loi sur la préservation du patrimoine culturel national, loi déjà adoptée par l’Assemblée nationale; l’élaboration du projet de loi sur les droits d’auteurs ainsi que la loi sur l’éducation physique en étude à l’Assemblée Nationale’’, énumère le ministre sortant.

Il a également organisé les états généreux de la culture dans les huit régions administratives du pays pour l’élaboration d’une nouvelle politique culturelle nationale. Parmi ses réalisations figurent en outre l’organisation du festival national des arts des arts et de la culture; le lancement et l’exécution du projet Conakry, capitale mondiale du livre et le démarrage des travaux de restauration du mausolée national de la Camayenne.

Un inventaire des danses, rythmes et percussions de la Guinée est en cours de réalisation, selon lui. De même pour l’inventaire des sites et monuments historiques de notre pays. Son passage a été marqué par l’organisé, pour la première fois, du tour cyclisme en Haute Guinée. A ces résultats, il ajoute la réalisation des études de faisabilité des stades de Labé, Kankan et Nzérékoré dans les perspectives de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations en 2023.

Amadou A. BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 664 32 68 46/amadou.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. siaka tu fait trop de bruit pour néant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info