Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » Alassane Ouattara : ‘’le franc CFA est une monnaie qui rend service au peuple africain’’

Alassane Ouattara : ‘’le franc CFA est une monnaie qui rend service au peuple africain’’

La polémique sur le franc CFA de ces derniers jours s’est invitée à la table d’Emmanuel Macron et d’Alassane Ouattara. Les deux chefs d’Etat ont déjeuné ensemble le jeudi 31 août à l’Elysée. Un entretien à l’issue duquel les deux présidents ont souhaité réaffirmer leur attachement à la zone franc.

En pleine polémique sur le franc CFA, la monnaie commune bénéficie d’un soutien de poids en la personne d’Alassane Ouattara. Aux côtés de son homologue français, le président ivoirien a plaidé la cause de la zone franc.

« Nous couvrons quand même les trois quarts de nos émissions monétaires et la banque centrale a plus de cinq mois d’importations, donc en devises il n’y a pas d’inquiétude, a-t-il souligné. La monnaie commune que nous avons est une monnaie qui rend service au peuple africain, qui est une monnaie appréciée. »

Une monnaie appréciée, mais qu’il faudrait aussi moderniser, estime de son côté Emmanuel Macron. « Aujourd’hui, la zone franc offre une stabilité monétaire, mais qui n’est pas sans certains défis, admet-il. Il y a des tensions politiques chez certains. Nous partageons, je crois, une vision commune sur l’intérêt de la zone. Mais je crois qu’il faut la moderniser, ouvrir une nouvelle voie avec beaucoup de pragmatisme, et je crois que c’est ce sur quoi nous souhaitons nous engager ensemble. »

Une zone franc plus moderne et plus grande aussi. C’est en tout cas ce que souhaite Alassane Ouattara. Jeudi, le président ivoirien a exprimé sa volonté d’élargir la zone monétaire à toute la Cédéao.

Par RFI

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le Franc CFA est une bonne monnaie, une monnaie fiable qui est utilisée dans les pays voisins de l’UEMOA, tels que le Ghana, le Liberia, la Guinée, la Gambie, la Mauritanie ; mais, par contre, ni l’Ouguiya, le Dalasi, le Franc Guinéen, le Dollar libérien ou le Cédi ne sont acceptés au Sénégal, en Guinée Bissau, au Mali ou en Côte d’Ivoire…
    Cette stabilité monétaire devrait bénéficier aussi à tous ces pays cités, si les pays membres de l’UEMOA étaient moins égoïstes !!
    Depuis 17 ans la CEDEAO n’arrive pas à créer une monnaie pour la ZMAO, monnaie qui devrait fusionner avec le CFA. Elle vient de jeter l’éponge en repoussant au calendes grecques, la création de la monnaie unique de la CEDEAO !!
    La BCEAO devrait profiter de cet échec de la ZMAO, pour intégrer ces pays voisins, où le Franc CFA est prisée.
    La BCEAO pourrait ainsi intégrer facilement la Gambie, si elle acceptait d’être moins rigide et de mettre un peu d’eau dans son vin !!
    En ce qui concerne la Guinée, les premiers rapprochement ont été effectués depuis feu le Général Lansana Condé qui avait invité à l’époque, le Président Soumaila Cissé à Conakry pour présenter l’UEMOA aux différentes institutions de la Guinée.
    Le Président Alpha Condé a poursuivi les efforts d’intégration à l’UEMOA pays (inflation à un chiffre, adhésion à GIM UEMOA, participation de la Guinée à certaines réunions de l’UEMOA…). Mais, malheureusement les dirigeants de l’UEMOA sont trop frileux et ne veulent prendre aucun risque pour intégrer d’autres pays.
    Alpha avait révélé que son « Conseiller en économie », le Président ivoirien, Alassane Ouattara lui a dit que la Guinée n’était pas encore prête pour intégrer l’UEMOA et qu’elle avait toujours besoin de la planche à billets pour son économie !!
    L’UEMOA ne doit plus être un club fermé ; mais, elle devrait s’atteler à aider les pays voisins qui le désirent, à remplir les critères de convergence de la BCEAO, afin de les intégrer.
    La BCEAO devrait aussi songer à changer le nom de sa monnaie (Afro à la place de CFA par exemple).
    C’est cela que le Président français Macron a appelé moderniser le CFA qui consisterait entre autre à changer le nom de la monnaie et ouvrir une nouvelle voie avec beaucoup de pragmatisme, en intégrant plus facilement les pays voisins qui le désirent et non pas les faire poireauter trop longtemps. Merci.

  2. Donc toi siriki
    Tu es d’accord que la France profite sur toi et les fils africains dont les pays utilisés par le cfa. Pense un peus et utilise ton consience como le kemi seba, est-ce que l’afrique a le droits de veteau dans la banque centrale d’européens ou il si nous avons ainsi le droits dans la banque américaine. Par exemple toi tu travaille et que tu gagne 20 franc et que tu dois me donner 10 franc et tu reste avec 10 franc. Toi tu trouves juste. Reflexion, vous les zonde du cfa vous faites partir de la retar de l’afrique francophone, sino regarde les pays anglophones ou les pays latin sont plus avancés que nous. J’usquá quand tu veus aller pour etre autonome et ton liberte (Seckou Touré) “Nous preferons vivre dans la pauvreté que de vivre dans la richesse que dans l’esclavagiste” il est temps que nous soiyons libre. J’ajoute aussi que la zone du ZMAO ne sont pas jaloux mais plutôt que pour nous s’unir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info