Ecobank
Tutorys
AGC
Senacip
Accueil » Économie » Scandale à la SEG : la signature du DG imitée

Scandale à la SEG : la signature du DG imitée

La nouvelle vient de nous parvenir. La Direction générale de la Société des eaux de Guinée (SEG) a, en mars et juin 2017, essuyé un scandale d’envergure.

Par imitation de la signature et du cachet du directeur général, un total de près d’un milliard 200 millions de GNF ont été sortis du compte de la SEG, domicilié à la Banque centrale. Deux entreprises ayant profité de complicités internes à la SEG, sont pointées du doigt.

Encodi Guinée est la première entreprise mise en cause. Par lettre de virement N°Ref/DFC/GF/050/2017 du 31 mars 2017, 725 millions 995 milles 921 GNF ont été virés à son compte N°0170074004600002 19, domicilié à NSIA.

Pour sa part, l’entreprise Matco, en vertu de l’ordre de virement N°Ref/DFC/GF/127/2017, du 16 juin 2017, a récolté dans son compte N°015 0041080001718 96 de UBA, la somme de 466.100.000 GNF. Informé de ce scandale, le Directeur général, Mamadou Diouldé Diallo, s’est immédiatement mis en devoir d’arrêter le processus. Ainsi, le 30 octobre dernier, il a adressé une lettre au directeur de l’Agence principale de la BCRG, en vertu de laquelle il a demandé à ce dernier de procéder à l’extourne de l’écriture.

Malheureusement, l’intervention était relativement tardive. En effet, du montant viré à NSIA Banque, 120 millions avaient été sortis le 28 octobre 2017. On n’a pu donc récupérer que 600 millions. Le montant viré à UBA, quant à lui, avait été intégralement sorti.

Depuis, le directeur général a saisi les directions des investigations de la gendarmerie et de la police judiciaire, pour des fins d’enquête dont il attend les résultats pour prendre action. En attendant, il a adressé des courriers aussi bien au gouverneur de la BCRG qu’à son ministre de tutelle, Cheick Taliby Sylla, pour des fins d’information.

En tout état de cause, des observateurs au fait du dossier pensent qu’une telle opération n’aurait pas pu être menée sans une complicité très haut placée dans l’entourage même du directeur général. On pense qu’il faut une telle complicité pour permettre la falsification de la signature et du cachet du premier responsable de la boite. C’est à croire qu’au-delà du vol, on voulait aussi incriminer le directeur.

Par




4 comments

  1. le directeur de la SEEG mr douilde diallo est un cadre compétent , un mr qui fait tres bien son travail , grace a son leaderschip les 80 pourcent des conakrykas on le l eau potable.

  2. Ce n’est que la partie infime de l’iceberg.Même si Dioulde Diallo est honnête,on veut-il sa peau?.
    Gabegie,vole,corruption,détournement,et scandale financier partout avec ce Gouvernement de Alpha Condé.
    Selon,le Vieux adage: dit moi qui tu hantes ou fréquentes,je te dirais qui tu es !!!.

    • dd kaou , tu es le plus haineux sur ce site , montre nous avec preuve les traces de detournément et de scandale financier. tu ne fait qu accuser les gens , et tu te dis bon musulman , tu ne fait qu accumuler des pecher en accusant les gens sans preuve. lorsque les autres accuse ton dieu cellou dalein de detournement et de gabegie financiere , tu crie au scandale. acceptez de vous faire soigner , sinon la haine va vous rendre un jour fou

      • Paul: Pauvre type que tu es.Apprends bien le français et l’analyse des textes avant de s’attaquer à moi.
        Je parle d’un système et,non d’une personne en terme de vols et de détournements de fonds publics en Guinée. Alors,du calme Paul.Avant de me traiter de haineux ou d’ethno…Merci.

        Je suis apolitique et critique envers les fraudeurs d’un système d’exploitation illicite des biens publics.Et c’est tout… Dégage sur mes commentaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info