Ecobank
Tutorys
AGC
Senacip
Accueil » Société » La grosse colère de Rabiatou Serah Diallo

La grosse colère de Rabiatou Serah Diallo

L’ancienne syndicaliste devenue présidente du Conseil économique (CES) et social n’est pas contente. Et Hadja Rabiatou Serah Diallo tient à le faire savoir après l’arrestation de quatre syndicalistes la semaine dernière dans les locaux de son institution.

Partis négocier avec le gouvernement, les quatre membres du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ont été interpellés manu militari par une horde de gendarmes. Une action qui irrite l’ancienne patronne de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG).

‘’J’ai le sang syndical : C’est ma famille, mon origine, ma lutte. Si on entend aujourd’hui Rabi, c’est grâce au mouvement syndical’’, a indiqué mardi la présidente du Conseil économique et sociale, interrogée dans Œil de Lynx.

Peu de temps après l’arrestation des syndicalistes, des voix se sont élevées pour l’accuser d’être complice cet acte. ‘’Comment je peux oser être complice de l’arrestation d’un syndicaliste ?’’, rétorque Hadja Rabiatou Serah Diallo qui précise qu’elle était absente au moment de l’interpellation des quatre syndicalistes au siège du CES.

‘’On m’a appelé au téléphone pour me dire qu’on a arrêté des syndicalistes et que le CES est complice. Malheureusement, cela s’est passé à mon absence. Sinon on allait marcher sur mon cadavre parce que je ne peux pas accepter ça’’, assure-t-elle.

Elle exige que son institution soit respectée. ‘’Tout comme une mission diplomatique, une église, une mosquée, un hôpital, c’est un lieu où même si une mouche y entre, on ne doit lui faire du mal. Donc on ne doit pas arrêter quelqu’un à l’intérieur de notre institution’’, insiste-t-elle encore, avant d’annoncer qu’une plainte sera portée contre la gendarmerie.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




4 comments

  1. Merci pour ces éclaircissements. Espérons que ça soit sincère cette intervention,sinon le reste de crédit qui vous reste sera jeté dans l’eau.

  2. San le peuple les syndicat sont rien absolument rien donc madamme Rabi a déjà trahis le peuple de Guinée elle aussi a fait comme les autres soisire largent ahhhhh guinéen ce dans le sang

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info