Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Bah Oury invite le gouvernement et les syndicalistes à privilégier les négociations

Bah Oury invite le gouvernement et les syndicalistes à privilégier les négociations

Depuis trois semaines, le secteur éducatif guinéen est secoué par une grève déclenché par le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée(SLECG). Malgré l’implication des chefs religieux pour rapprocher les syndicalistes et le gouvernement, les cours peinent à reprendre.

Interrogé par notre rédaction, l’ancien ministre de la réconciliation nationale  exhorte les syndicalistes de privilégier  le dialogue. ‘’Depuis le début de cette grève j’ai dit que le gouvernement doit entamer  le dialogue. On a vu l’archevêque de Conakry et le grand imam de la mosquée de Fayçal aller dans ce sens’’, déclare Bah Oury.

‘’Le mouvement syndical, dans le contexte actuel, a des difficultés de cohésion interne. Lorsque vous engagez une bataille importante, il faut qu’au préalable l’existence de cohésion au sein du groupe’’, dit-il.

‘’Il ne faut pas engager une bataille sans lendemain. Les négociations devraient être la priorité pour  ne pas qu’on s’éternise dans un conflit social   qui ira au détriment des intérêts des élèves et des parents  d’élèves’’, préconise l’ancien banquier.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info