Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » La grève des enseignants suspendue

La grève des enseignants suspendue

Plus de trois semaines après son déclenchement, la grève des enseignants a été suspendue jeudi par Aboubacar Soumah lors d’une assemblée générale ordinaire du Syndical libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG).

Au siège du SLECG à Donka, Aboubacar Soumah a remercié et félicité les grévistes pour avoir observé le mot d’ordre. ‘’Malgré les intimidations, menaces, manipulations, vous avez démontré que nous sommes unis et que nous sommes conscients de la précarité dans laquelle on vit’’, a-t-il dit à l’assemblée.

Au départ, rappelle-t-il, ‘’on a traité notre mouvement d’illégal et sauvage, que nous sommes des rebelles. On nous a traités de tous les noms d’oiseaux’’. Au finish, continue le syndicaliste, ‘’nous avons été saisis par les autorités religieuses pour faire en sorte qu’un couloir de négociations soit ouvert entre le gouvernement et nous’’.

‘’Nous avons été à la grande mosquée de Fayçal à plusieurs reprises. Il nous a été demandé de suspendre la grève afin de leur permettre de mener des démarches.  Nous leur avons dit que la suspension de la grève est subordonnée à un certain nombre de préalables’’, rapporte M. Soumah à la base.

Le syndicaliste laisse le soin aux chefs religieux de conduire les négociations avec le pouvoir. En attendant, il annonce la suspension de la grève pour une durée de deux mois. ‘’Nous suspendons la grève. Il faut qu’on montre au pouvoir que nous sommes soudés et qu’on peut suivre ou lever la grève ensemble. Il ne faut pas qu’on dise que les syndicalistes sont têtus et que même les religieux, on n’écoute pas’’, a-t-il mentionné dans sa déclaration.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. OK,merci e bravo !Soumah tu es un syndicaliste digne,incorruptible,intrangigeant,inebranlable,inammovible…
    Tu a tenu tête haute dans tout le pays pendant 2 semaines avec des menaces et intimidations tout azimuts.
    De votre côté,vous avez monté bon foie,reste de l’autre de côté où il yen a pas du tout,mais 2mois ce bientôt ki vivra vera, com ce régime est habitué a des mensonge et fausse promesse et non respect des accords com avec l’opposition en penchant kil sait rouler tout le monde dans la farine,ça ne marchera pas
    ce régime a pu trompé malhonnêtement une partie de notre peuple en un temps mais,malheureusement il ne pourra plus tromper tout notre peuple en tout le temps.
    si après 2 mois les revendications ne sont pas satisfaite , la grève sera continue juska fin d’année.
    On a á fer avk un régime sans FOI ,ni LOI ,com dit un adage
    ce kand tu chauffe bien les fesses de la tortue ke sa tête sort,donc cest exactement comça ke ce gouvernement.
    Attention a ces religieux g pari k ils seront déçus au finish par ce régime kine respecte jamais un accord.

    • Pourquoi les extremistes de la secte jihadiste et communautaristes de l ufdg , ne s expriment jamais sans insulter , vraiment ils sont tres mal eduqués. honte vous , ethnos que vous etes. je vous informes que nul n a le monopole de la violence verbale.

  2. il est plus facile de détruire que de construire. Soumah doit être arrêter juger et condamné. les parents des 3 morts pleurent encore qu’il suspend la greve sans rien donner aux enseignants sauf des fausses promesses. autorités de guinée! arreter soumah pour meurtrr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info