Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Le CICR forme des militaires sur le droit des conflits armés

Le CICR forme des militaires sur le droit des conflits armés

Humaniser davantage les interventions militaires sur les théâtres d’opérations et assurer le maintien de la paix dans les pays en crise, c’est l’objectif majeur d’un séminaire de formation organisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en partenariat avec l’Etat-major général des armées, à Kindia du 5 au 7 décembre dernier.

Durant trois jours, une vingtaine d’hommes en uniforme ont été outillés dans l’art de l’intégration du droit des conflits armés dans les opérations militaires.

Présent en Guinée depuis 1990, le CICR a toujours accordé une importance particulière à la formation et à la sensibilisation des forces armées. Selon Alpha Oumar Barry, responsable de la communication du CICR, son institution tient à réaffirmer les autorités sa volonté de poursuivre cette mission dans le cadre de la mise en œuvre du droit des conflits armés.

Au nom des participants, le capitaine Florent Oulémou s’est réjoui de cette formation. L’officier assure que ce séminaire leur a permis d’être mieux édifiés sur le droit des conflits armés. ‘’Nous avons suffisamment appris et nous allons exécuter ces enseignements reçus’’, a-t-il dit lors de la cérémonie de clôture organisée dans un réceptif hôtelier.

‘’Nous vous rassurons que les sujets débattus ont été bien compris et nous allons travailler dans le respect strict des enseignements reçus’’, rassure l’officier chargé de la gestion des ressources humaines du bataillon Samoreya de Kindia.

Délégué du CICR auprès des forces armées et basé à Abidjan, Papa Malick Diaw a déclaré : ‘’Les participants ont répondu aux attentes. On a parfois tendance à croire que le droit de conflits armés empêche les militaires d’exécuter correctement leur mission. Nous avons fait des études de cas, des exercices typiquement militaires pour toucher du doigt à la réalité’’.

Pour lui, il est important pour les militaires d’intégrer le droit des conflits armés dans leur façon de réfléchir dans l’élaboration des ordres et l’exécution des missions. Le formateur espère que les hommes en uniforme vont continuer à se perfectionner en matière de droit international humanitaire pour rendre l’armée guinéenne plus professionnelle.

lieutenant-colonel Fodé Fofana

Le lieutenant-colonel Fodé Fofana espère également les militaires formés pourront mener à bien leur prochaine mission au Mali dans le strict respect des lois de ce pays et du droit des conflits armés. Cet officier adjoint du bataillon commando de Samoreya rassure que ‘’les sujets débattus ont été bien assimilés par les participants et promet que ses hommes accompliront leurs missions sur les théâtres d’opérations de maintien de paix sans bavures dans l’esprit strict des enseignements reçus’’.

La cérémonie a pris fin par la remise de satisfécits aux participants

De retour à Kindia, Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info