Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Aziz Diop, un préfet qui en fait trop ?

Aziz Diop, un préfet qui en fait trop ?

Il y a plus de trois jours que le préfet de Kankan, Aziz Diop et autres sont dans les rues pour déguerpir des kiosques, des garages, des étages et même des ateliers de couture. Nul n’est épargné par cette opération de déguerpissement.

Escorté par des gendarmes et des policiers, il ordonne de tout démolir sur leur passage. Les victimes se demandent réellement qu’ont-elles fait pour que leurs greniers de substance soient démolis, déplorant un manque de communication autour de cette opération. Mais face à la puissance publique, elles n’ont que leurs yeux pour pleurer.

A Kankan, d’aucuns se demandent quelle est l’utilité de ce déguerpissement. ‘’On se demande la cause réelle de sortie inattendue des autorités. Le préfet est en train d’abuser de ses pouvoirs’’, confie un citoyen de Nabaya sous le sceau de l’anonymat.

D’autres font remarquer qu’aucun agent de l’urbanisme et de l’habitat n’accompagne les chargés de déguerpissements. ‘’Cette opération, c’est du deux poids, deux mesures. On voit des magasins, des kiosques qui peuvent au niveau de la route que certaines concessions, on les casse et laisse les maisons’’, fait remarquer un jeune.

Mamady Camara, une autre victime a vu son kiosque se faire démolir comme si de rien n’était. ‘’Depuis des années, je travaille ici sans être inquiété. Ce qui permettait de me prendre en charge. Mes parents ne peuvent  plus continuer à le faire. Aujourd’hui, mon kiosque a été démoli. Certains clients y avaient laissé leurs téléphones, maintenant, je suis obligé de les rembourser’’, se lamente-t-il.

Les autorités, de leurs côtés, arguent que cette opération de déguerpissement s’inscrit dans le cadre des festivités marquant l’indépendance de la Guinée, reportées plus d’une fois. Une énième opération qualifiée de tape-à-œil ou encore un simple feu de paille. ‘’Dans moins d’un mois, les déguerpis reviendront. L’insalubrité n’est jamais devenue un souci à Kankan sauf quand on apprend que le président vient’’, déplore un habitant.

Aziz Diop, lui, n’entend pas cela de cette oreille et adopte une attitude jusqu’au-boutiste. ‘’Il veut faire plaisir au président. Lui et le maire doivent comprendre que dans ces kiosques, des gens nourrissent des familles. Il y a des étudiants sans aucun soutien qui s’y débrouillent pour joindre les deux bouts’’, mentionne une autre victime. ‘’Ils feront mieux d’aller à Harlem, Banakoroda ou encore au marché Dibida qui sont les endroits les plus sales de Kankan’’, suggère-t-elle, furieuse.

Ibrahim Latif OULARE

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Aziz, méconnaissable, est devenu le ROI de KANKAN. On verra ce qu’il deviendra après 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info