Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Libre opinion » En Guinée, certains oublient vite !

En Guinée, certains oublient vite !

Ce n’est pas parce que le pays va mal et très mal aujourd’hui que nous devons nous permettre l’apologie du régime de Conté.

Aujourd’hui, on en veut à ce régime actuel qui est là depuis 7 ans avec à sa tête quelqu’un qui ne trouve du plaisir à sa fonction de Président que dans ses interminables voyages qui n’ont jusque-là apporté que des chimères au peuple.

Pire, il n’a presque rien fait de substantiel pour réduire la misère dans le pays. Cependant, on veut en même temps faire l’apologie d’un autre régime qui pendant plus de 24 ans n’a rien laissé à la Guinée sauf la misère, la souffrance, la corruption et une autre transition militaire sanguinaire.

Qu’est-ce que le régime de Conté a vraiment laissé à la Guinée en 24 ans, sinon Garafiri qui ne pouvait même pas alimenter Conakry, le Palais Sekhoutoureya qui nous a été offert par les chinois, quelques bâtisses çà et là qui ne tiennent presque plus et la construction de certaines routes qui aussi ne tiennent plus ?

Ne me parlez surtout pas de l’ouverture ou de la libéralisation du pays car cela était inévitable. Conté ne pouvait faire autrement pour légitimer la prise du pouvoir par l’armée en 1984. Ne me parlez pas aussi d’entente ou de paix sociale car, sous le régime de Conté, il y a eu beaucoup de tensions ethniques qui ont parfois abouti à des violences inter-communautaires comme celles de 1991 en région forestière qui avaient 0lus de 1000 morts. N’oublions pas aussi les évènements de janvier et février 2007 qui avaient vu plus de 300 âmes sacrifiées enlevées à leur famille afin que Conté garde son pouvoir.

N’oublions pas que c’est sous son régime que Kaporo Rail a été détruit sans que les occupants ne soient dédommagés. C’est aussi sous son régime que la corruption s’est généralisée avec l’impunité qui ne faisait qu’encourager plus de crimes. Le comble de tout ça, et pour perpétuer cette médiocrité, Conté et ses complices ont fait sauter le verrou constitutionnel sur la limitation de mandats et d’âge pour instaurer le Koudeïsme, lui permettant ainsi de briguer un autre mandat pour enfoncer le pays davantage.

N’oublions surtout pas que la plupart des complices de Conté qui ont contribué à l’instauration de ce Koudeïsme sont toujours là. S’ils ne sont pas au sommet de l’Etat, ils se sont convertis en apôtres de la démocratie sollicitant notre suffrage et demandant qu’on leur fasse de nouveau confiance. Ne nous laissons pas tromper.

Je sais que les choses sont dures et plus dures aujourd’hui. Cependant, doit-on oublier les raisons qui ont suscité les mouvements populaires de 2007 et ceux des années 1990 ? Le Guinéen en avait assez de la corruption insolente, des détournements de fonds, de la souffrance, des abus de la part des hommes en uniforme et de la mal gouvernance. C’est ce qui avait poussé les populations qui n’en supportaient plus à la révolte. Ne faisons pas comme si tout était rose à l’époque sinon, nous permettons à ceux qui ont servi et qui ont profité pendant le régime médiocre de Conté de justifier leur présence dans les hautes sphères de l’Etat aujourd’hui.

Si la Guinée est là où elle est aujourd’hui, si la population souffre, si nos infrastructures sont délabrées, la responsabilité incombe non seulement à l’actuel régime d’Alpha Condé mais aussi et surtout aux deux régimes de Lansana Conté et de Sékou Touré qui ensemble ont géré la Guinée pendant plus de 50 ans.

Celui qui se contente du peu lorsqu’il mérite plus encourage la médiocrité. En Guinée, nous méritons plus, et ne permettons pas à nos dirigeants et à nos leaders politiques de ne nous jeter que des os. Nous ne sommes pas des animaux et nous ne devrons plus nous laisser tromper sous aucun prétexte que ce soit.

Autant les tortionnaires de la révolution de Sékou Touré veulent nous berner avec les supposés bienfaits de la révolution, autant les larrons et les brigands du régime de Conté voudraient nous faire oublier les misères du temps de Conté pour justifier leur présence insolente sur la scène politque actuelle ou dans les circuits du pouvoir.

Abdoulaye BARRY
Portland, USA




2 comments

  1. Bien analysé et bien dit félicitation à vous mon chère

  2. Cher guinéen de Portland, c’est toi qui a la mémoire courte. Être au stade de faire des constats après plus d’un demi-siècle d’indépendance c’est être dans le passé et surtout être très limité. C’est à cause des gens comme toi que ce pays n’avance pas. Vous menez une démarche non intelligente. À ce jour, l’heure n’est plus aux constats, l’heure est aux actions. De ce fait, parlons du présent, qu’est ce qui a été fait ou est en train d’être fait par le régime actuel ? Là est la vraie question.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info