Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Labé : litige autour d’un domaine devant abriter des usines promises par Alpha Condé

Labé : litige autour d’un domaine devant abriter des usines promises par Alpha Condé

Un opérateur économique, natif de Garambé, croise le fer depuis quelques jours avec le préfet de Labé. Un domaine, octroyé à SOS, que réclame cet homme d’affaires est le nœud du problème.

Joint au téléphone par VisionGuinee, le préfet de Labé, Elhadj Safioulaye Bah, en déplacement à Kindia, parle d’un domaine qui doit abriter des usines promises par Alpha Condé.

“Les parents de Garambé ont offert ce terrain à SOS qui n’a pas pu exécuter le projet. Cette organisation s’est arrangée avec mon prédécesseur”, explique-t-il au bout du fil.

Selon lui, le président de la République a souhaité que des usines soient installées à Labé. Et le terrain, qui fait l’objet d’un litige, a été rétrocédé à la préfecture pour abriter des usines et une base pour les gendarmes.

“Quand SOS exprimera un besoin, l’Etat lui donnera quelque chose. Il ne faut donc pas qu’il se lève pour dire que cette parcelle appartient à ses parents”, détaille le préfet.

Elhadj M’Boye Garambé, l’opérateur économique en question, reconnaît que le terrain avait été cédé à SOS, tout en précisant que cette structure souhaitait construire son siège sur ce domaine.

“Finalement, SOS a renoncé parce que le terrain était litigieux. C’est après cela que l’Etat guinéen a pris une partie du domaine pour donner à un autre particulier. Le terrain faisait 8 Ha. Ils ont morcelé 2 Ha pour les lui remettre”, se lamente-t-il.

Peu après le départ du préfet de Labé pour une rencontre à Kindia, l’opérateur économique reçoit la visite de feux pickups de gendarmes exécutant un ordre du préfet de Labé. L’homme d’affaires a été conduit à l’escadron mobile N°8 de la gendarmerie de Labé où il devra s’expliquer.

Kadiatou DIALLO

Correspondante régionale VisionGuinee.Info à Labé

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le Préfet de Labé (SAFIOULAHI BAH) n’a pas le Droit de traiter les Gens de Labé de « MAUDITS » QUELQUE SOIT LA GRAVITÉ DU LITIGE DE TERRAINS.OU BIEN, C’EST UN DEUXIÈME ÉMILE CISSÉ QU’ON A,À FAIRE!!….

    Il doit en tant « qu’administrateur de l’État » respecter la population de Labé. Et se référer aux textes de lois de la République, et la Justice.
    Pourtant, ce préfet est originaire de Labé, cela veut dire que lui aussi, il est Maudit.
    Si c’était quelqu’un (Préfet) venu d’une autre région ou ethnie, les gens de Labé allaient rentrés dans son « PAQUET » sans tarder….
    Les réseaux sociaux et les médias profitent de cette dérive inattendue de la part de ce Préfet qui se prend pour un autre.

  2. Les gens de cette secte sont trop problematiques.tes parents ont cedé la terre à une organisation appelée SOS elle aussi à son tour cede à l’etat.et l’etat veut construire des usine pour le developpement de ta ville labé.mais comme le chef de cet etat ne s’appelle pas dalein bouki donc il faut aller chercher des problemes et saboter ce projet qui va dans l’interet de ta ville?pitié Allah pour ces djihadistes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info