Guinee Games
Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Ratoma en passe de devenir la commune la plus sale de Conakry ?

Ratoma en passe de devenir la commune la plus sale de Conakry ?

La commune de Ratoma, l’une des plus grandes de la capitale, présente un visage hideux. Sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa en particulier, l’on est frappé par l’envahissement de la route par des tas d’immondices. Ce phénomène préoccupe plus d’un. VisionGuinee a donné la parole à des habitants de la zone.

‘’L’insalubrité incombe en partie à l’Etat. Depuis que l’ancien gouverneur Soriba Sorel Camara a annoncé que les camions vont passer au bord de la route pour collecter les ordures, Koloma et ses environs ont changé de visage. Ici, ce sont des ordures qui vous acceuillent avec des odeurs nauséabondes le long de la route”, explique Sékou Camara, décorateur.

Il invite les citoyens à plus de civisme. “Bien que l’État soit interpellé, nous ne devons pas les ordures n’importe où. C’est honteux de voir notre commune dans cet état. Ça fait très mal’’, laisse-t-il entendre.

‘’Deposer des ordures sur la route où tout le monde passe n’est pas bien. Normalement, les ordures ne doivent pas être laissées au beau milieu de la route. Mais puisque c’est l’autorité en charge de la ville qui a demandé aux gens de le faire, on n’y peut rien”, regrette un commerçant.

Il affirme toutefois que Ratoma n’est pas la seule commune où des ordures envahissent la route. “Toute la capitale est sale. Ce qu’on voit à Conakry, on ne le voit nulle part. On a l’impression de vivre au moyen-âge quand on regarde nos voisins dans la sous-région’’, regrette-t-il.

Un médecin rencontré dans la zone evoque les risques auxquels sont exposés au quotidien les riverains. “Quand les gens inhalent la fumée qui contient des substances toxiques, ils sont exposés à des infections respiratoires. Et quand les milieux sont malsains, les bactéries et les microbes s’y développent. Le paludisme et le choléra ne sont jamais loin”, assure Dr. Macky Barry.

Il souligne qu’il est du devoir des citoyens de rendre viable leur environnement. “Il est de notre devoir de rendre notre environnement vivable. Et à l’Etat de prendre toutes les dispositions pour installer des bacs à ordures dans les quartiers, mais aussi au niveau des grands carrefours de la ville”, suggère notre interlocuteur qui pense qu’avec la sensibilisation, il est possible de vaincre l’insalubrité.

D’autres citoyens rencontrés sur le terrain suggèrent la création d’une usine de traitement des ordures. A la mairie de Ratoma, VisionGuinee n’a eu aucun répondant.

Pathé BAH, pour VisionGuinee. Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Les Ordures à Conakry sont à l’IMAGE de ce Gouvernement de Alpha Condé Promesses et ses Ministres….Une Honte Nationale.
    Incompétence, Insécurité, Corruption, Mensonges, et Laissé aller dans tous les domaines de l’Administration Publique en Guinée sont leurs ingrédients. Du jamais vu !!!.
    Il va falloir les Sanctionner très sévèrement par les URNES, lors des Élections Communales du 4 février 2018.

  2. ratoma est la commune la plus sale de conakry du faite quelle est dirigée par l ufdg.

  3. Honte avec cette gouvernement de merde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info