Accueil » Société » Aboubacar Soumah : ‘’Si l’Etat nous empêche de tenir notre congrès…’’

Aboubacar Soumah : ‘’Si l’Etat nous empêche de tenir notre congrès…’’

C’est ce vendredi 26 janvier que le congrès du Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) doit se tenir. Aboubacar Soumah, qui conteste son exclusion de cette structure syndicale, a indiqué à VisionGuinee qu’une décision concernant la grève sera prise à l’issue de ce congrès électif.

‘’Notre congre se tiendra au siège du SLECG. C’est après ce congrès que nous allons fixer la date de la grève parce qu’on a vu que le gouvernement ne veut pas négocier avec nous. Il n’y a jamais eu de négociations’’, confie-t-il à notre rédaction.

Pour le secrétaire général adjoint déchu du SLECG, ‘’si l’Etat nous empêche de tenir notre congrès à notre siège, c’est simple, on trouvera un autre lieu’’.

Aboubacar Soumah rappelle que l’Etat à ne pas s’immiscer dans des affaires syndicales. ‘’L’Etat n’a pas le droit de faire une entrave aux libertés syndicales. Si on nous empêche de tenir notre congrès, cela sera ni plus ni moins qu’une entrave très grave aux libertés syndicales’’, estime celui que le pouvoir qualifie de ‘’rebelle’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. aboubacar soumah laisse l ecole guineenne tranquille sinon tu va regretter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info