Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Grève des enseignants : l’IRE de Labé parle de violation du droit des enfants à l’éducation

Grève des enseignants : l’IRE de Labé parle de violation du droit des enfants à l’éducation

La grève des enseignants est à sa troisième journée. A Labé, le mot d’ordre est suivi par une bonne partie des enseignants. L’inspectrice régionale de l’éducation (IRE) a fait une sortie médiatique mardi pour dénoncer la violation systématique du droit des enfants à l’éducation.

Pierrette Toupou estime que tous les enseignants de Labé n’ont pas adhéré à l’idée de la grève. La preuve, nous confie-t-elle, ‘’ce n’est pas tout le monde qui refuse de donner les cours. Il y en a qui se rendent régulièrement à l’école’’.

Selon elle, les enseignants sont dans leur droit de revendiquer. ‘’Ils réclament bien sur leurs droits, mais à côté, il y a aussi une violation du droit des enfants. Mais après tout il y a le droit des enfants à l’éducation’’, martèle-t-elle.

La grève, déclenchée depuis lundi 12 février, est suivi à Labé. Elèves et enseignants continuent de déserter les cours. Certains, par crainte des représailles.

De Labé, Kadiatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. tant pis pour les eleves et enseignants de labe. si vous acceptez de sacrifier l avenir de vos enfants a cause d un syndicat rebelle , vraiment , c est votre affaire. en tout cas , les eleves en haute guinee et en guinee forestiere vont normalement a l ecole . les eleves de la moyenne guinee sont devenus des politiciens , ils ne veulent plus etudier, c est impeu comme a bambeto , coza , amdallaye , la bas aussi les eleves refusent d aller a l ecole a la demande de cellou dalein qui les incitent a descendrent dans la rue pour bruler les pneus et depouiller les passant et caillasser les vehicules.

    • bien dis mon frere Igor , les fiefs de l ufdg en guinee sont devenus des zones a haut risque , a chaque crise , ils déversent les adolescents dans les rues pour violenter les autres citoyens guinéens . cellou dalein je vous informe que nul n a le monopole de la violence . c est a cause de cette violence que l ufdg perd toute les élections en guinee. mes parents commerçants ont presque tout perdu a cause de l amateurisme politique de koto cellou dalein.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info