Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Damantang Camara à Aboubacar Soumah : ‘’quand on refuse de discuter…’’

Damantang Camara à Aboubacar Soumah : ‘’quand on refuse de discuter…’’

La semaine dernière, à l’issue d’une réunion des partenaires sociaux à la Primature pour sortir de l’impasse, il a été demandé à l’inspection générale du travail de rencontrer la fraction dissidente du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG).

Le ministre Damantang Albert Camara regrette qu’Aboubacar Soumah, à la dernière minute, n’ait pas répondu à l’invitation de l’inspection générale du travail. Il affirme que le principe de la rencontre avait été accepté. ‘’Il était d’accord pour venir. Je ne sais pas pourquoi il ne s’y est pas rendu’’, assure le porte-parole du gouvernement.

Le ministre du Travail émet des doutes sur la ‘’réelle volonté de M. Soumah et ceux qui sont avec lui d’arriver à une solution à cette crise’’.

La meilleure chose à faire, selon Damantang Camara qui s’adressait au syndicaliste dissident, c’est d’arrêter un mouvement qui ne fait qu’enliser la situation, régler les problèmes à l’intérieur du SLECG et respecter les accords signés.

‘’Que ce soit avec le SLECG version actuelle ou un autre, la négociation se passera avec l’inspection générale du travail’’, rappelle-t-il à Aboubacar Soumah et Cie. ‘’Quand on refuse de discuter avec l’inspecteur général du travail qui sera chargé de procéder au règlement des différends, cela ne pose un vrai problème en termes de compréhension sur la démarche de M. Soumah’’, estime le porte-parole du gouvernement.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Ce type est un vrai satan une véritable honte pour la Guinée. Quand on fait 7 ans à un même poste on devient geler et à cours d’idée. Tous le problème ce sont ces apatrides. Ils n’ont pas leurs enfants en Guinée et ils détruisent l’avenir des enfants des pauvres. Aboubacar Soumah ne fait rien d’illégal, il défend l’intérêt des pauvres enseignants. C n’est pas à vous de choisir leur représentant. Mais vous êtes la jouer avec le peuple et surtout politiser vous mm ce mouvement. Regarder ce qui se passe à Kankan. Mais les enseignants de laba ce sont les plus misérable et sont des traitres, car ce mouvement n’a rien de politique. Damantang je te dis la patience du peuple des parents d’élèves a des limites

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info