Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Société » Du nouveau sur la mort du gendarme à Bomboli

Du nouveau sur la mort du gendarme à Bomboli

Un élément de la gendarmerie nationale a trouvé la mort lundi dans des heurts qui ont éclaté entre Cosa et Bambeto. L’adjudant-chef Mohamed Chérif, touché à la tête par un projectile, a succombé à ses blessures peu après son admission à l’hôpital du camp militaire Samory Touré.

Selon le chargé de communication de la gendarmerie nationale, aux environs de 9h ce lundi, des gendarmes étaient postés au rond-point de Bambeto dans le cadre d’une opération de maintien d’ordre.

A la suite de heurts au carrefour Magasin à quelques encablures du rond-point de Bambeto, le lieutenant-colonel Mamadou Alpha Barry précise qu’une équipe a procédé à l’interpellation de l’un des meneurs des échauffourées qui a été conduit à l’escadron mobile de Cosa.

Sur le chemin de retour pour Bambeto, entre Bomboli et Koloma-marché, l’officier indique que les gendarmes y ont rencontré des ‘’élèves et des loubards qui les ont lapidés’’.

‘’L’adjudant-chef Mohamed Chérif a été touché par un caillou sur la tête. Ses collègues se rendront compte une fois à Bambeto qu’il perdait connaissance’’, rapporte le chargé de communication de la gendarmerie nationale. De là, il a été transporté d’urgence à l’infirmerie de la gendarmerie de Matam, avant d’être conduit à l’hôpital militaire du Camp Almamy Samory Touré de Conakry où il a succombé à ses blessures.

Une enquête a été ouverte par la brigade de recherche de Kipé. Le corps fera l’objet d’une autopsie.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Laissez nous tranquille wai c’est un chien qui a été tué

  2. Tantôt chérif tantôt Bangoura tantôt Soumah tant yansane….
    Cette mort supposée d’un gendarme est vraisemblablement une manipulation pure et simple!
    Tant tôt il est morts bomboli tantôt à Cosa tantôt bambeto tantôt à hamdallaye je ne comprends pas!
    Peut on être en opération dans ces zones de l’axe et ne pas porter de casque d’autant plus que les gendarmes sont accusons d’exactions et de bavures
    .. tué par cailloux ? Alors que la zone bambeto Cosa était calme aujourd’hui toute la journée !
    2 pneus brûlés entre bambeto et hamdallaye le matin tôt et puis rien après !
    Ce pouvoir est cynique et malhonnête dont le chef d’orchestre n’autre que Alpha et petits damantang et autres..

  3. le gendarme tué s appelle mohamed cherif soumah . paix a son Ame

  4. La vous allez ouvrire des anquettes mes plus de 80 personnes sous le regime de Körö on été assassiné mais jamais une enquete allé vous faire voir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info