Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Une vielle dame décède après avoir inhalé du gaz lacrymogène à Bambeto

Une vielle dame décède après avoir inhalé du gaz lacrymogène à Bambeto

Les remous du lundi 19 février n’ont pas fait qu’une seule victime. Adama Sira Bah, une vielle femme qui frise la soixantaine, a trouvé la mort au quartier Bambeto, dans la commune de Ratoma. 

Selon ses proches, elle a tiré sa révérence à la suite d’une  asphyxie provoquée par l’inhalation du gaz lacrymogène dans la maison où elle était alitée.

La victime a été inhumée le lundi 19 février aux environs de 16 heures. Sa concession ne désemplit pas. Interrogé ce mardi 20 février, Lamarana Diallo, l’un des petits-fils de la défunte, pointe un doigt accusateur sur des gendarmes qui étaient dans la zone.

‘’Ils étaient plus de dix (10) gendarmes devant notre concession. Tout s’est passé devant moi. Ils étaient en train de pourchasser des manifestants. Lorsqu’ils ont commencé à tirer, ma mère leur a dit d’arrêter indiquant que ma grand-mère, malade, est couchée dans la maison’’, explique-t-il.

‘’Un d’entre eux a répondu qu’ils s’en foutent. Ma mère a répliqué en lui demandant s’il n’a pas de parents. C’est ainsi qu’un autre a lancé un gaz lacrymogène en direction de notre maison. Ma grand-mère a crié au secours une seule fois, elle n’a pas pu continuer car sa respiration s’était  coupée. Etant hypertendue, sa tension est montée et elle ne pouvait plus respirer’’, relate-t-il.

Notre interlocuteur persiste et signe que c’est l’inhalation du gaz lacrymogène qui a coûté la vie à sa grand-mère. ‘’Elle n’était pas gravement malade. On n’avait prévu de l’emmener à l’hôpital, hélas ! Ils nous l’ont arrachée et c’est fait exprès’’, estime Lamarana Diallo.

Ce membre de la famille dit avoir perdu plus qu’une mère. Larmes aux yeux, il exprime sa colère : ‘’La tristesse est totale dans notre famille. Personnellement, c’est elle qui m’a élevé, c’est elle que je considère comme mère’’.

La famille annonce qu’elle ne portera pas plainte, déclarant qu’elle s’en remet à la volonté de Dieu.

Aliou BANGOURA, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Rip,ke son âme repose en paix !
    Ils (ces chiens fou) ont aboié ke la mort de leur otre collegue chien ne restera impuni,donc ils sont venus fer vengeance
    mais ke le bon DIEU paie ceux ki ont fait ce salle besogne sur leur propres parents (père,mère,frère,soeur,fils…) dans l’immédiat,amen!

  2. C’est des spécialistes du maintien d’ordre qui ont certifié l’utilisation de cet outils et que son audeur ne tue pas. Cherchons les causes ailleurs l’autopsie peut aidé.

  3. paix a son Ame , mais le gaz lacrimogene peut causer le deces a 1 pourcent des cas seulement. je voudrais dire aux habitants de bambeto de ne pas accepter que les loubards viennent dicter leur loi dans cette localité , car les vrais habitants de l axe ne sont pas mauvais , mais le lieu est devenu un lieu de rencontre des bandits et criminels de la ville de conakry.

  4. continuer à mentir tout le monde savais de votre part à un tel montage éhonté et grossier de la mort je ne sais de quelle vieille juste pour noyer le poisson pour faire oublier aux gendarmes la mort de leur collegue comme vous êtes champion en mensonge, calomnie, médisance et en victimisation mais je demande aux gendarmes de n’est pas laisser ça à l’étranger.

  5. Il faut informer l imam Cellou dalein

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info