Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Société » Aboubacar Soumah suspend le mot d’ordre de grève

Aboubacar Soumah suspend le mot d’ordre de grève

Des compromis ont été trouvés entre les syndicalistes et le gouvernement pour surseoir sur le mot d’ordre de grève. Alors que les positions se radicalisaient, les différentes parties se sont retrouvées dans l’après-midi du mardi à la Banque centrale pour aplanir leurs divergences.

A l’issue d’âpres négociations, Aboubacar Soumah, secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), a tenu une réunion avec la base pour faire le compte rendu des avancées obtenues avec la partie gouvernementale.

Les différentes parties engagées dans la négociation se sont retrouvées au Palais du peuple pour parapher le protocole d’accord.

Le pouvoir, qui avait annoncé qu’il ne fera aucune nouvelle concession, a accepté le paiement intégral des 40% de la valeur monétaire d’indice aux enseignants dès fin mars 2018 avec effet rétroactif à partir du mois de janvier dernier pour les enseignants encore en fonction.

L’effet rétroactif va du 1er novembre au 31 décembre 2017 pour ceux ayant fait valoir leur droit à la retraite.

Du 2 au 25 mai 2018, les deux parties continueront les négociations sur la revendication concernant les 8 millions de francs guinéens de salaire minimum pour tous les enseignants.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info




11 comments

  1. Félicitation le ( SLECG ) et toute les enseignants de Guinée !

  2. Soumah tu es vraiment un HOMME, je te respecte.
    Du titre d’un « rebelle, de grève illégale » tu es devenu un HÉROS, merci d’avoir cassé les couilles de ce gouvernement car il a récolté ce qu’il a semé, le mensonge.

    • Moi je me félicite de la suspension de la greve mais ce que je n arrive pas en tant que enseignants ,avant l arrivée du président alpha Condé je prenais 960milles fg par mois mais aujourdhui je prend par mois 1 millions 600 lilles fg c edt une augmentation , mais lorsque j attends les syndicaliste dirent que le pouvoir actuela diminué le salaire des enseignants vraiment je tombe de nuit

      • Mr Sylla, je ne sais pas en quoi vous êtes enseignant mais je pense bien que vous ne maîtrisez pas l’inflation que le gouvernement d’Alpha Condé a occasionné depuis son intronisation en Guinée.
        Les 960 milles Fg que vous perceviez avant pouvaient vous suffir dans la mesure où le coût de la vie n’était pas aussi élevé.

        Si vous vous rappelez bien lorsque Sidya Touré ( même si je ne l’aime plus à cause de son orgueil) était 1er ministre, un jus de coca se vendait à 200Fg, le transport par tronçon était à 200Fg. C’est pour vous dire combien de fois la Guinée a reculé à cause de la mauvaise gestion de nos gouvernants.

        Maintenant si vous estimez que vous êtes bien payé avec les 1 million 600 milles, vous faites alors la soustraction de ce qu’on vous payait avant Alpha Condé et au temps d’Alpha Condé, la différence vous la mettez dans une enveloppe et vous la remettez gentiment à Mr Soumah le secrétaire général du SLECG vous lui dites que vous êtes payé de TROP.

      • Toi tu ne mérite même pas tes 1millions 600fg j’espère que tu n’es pas enseignant…

  3. Bravo à mr SOUMAH et son équipe et félicitation à tous les enseignants d’avoir tenu bon !

    Un exemple de sérieux dans le combat qui devrait inspirer nos politiciens du ventre de l’alliance UFDG/RPG/UFR !

  4. Où êtes vous ? Vous avez tout fait pour donner une étiquette politique à la grève des enseignants . Peine perdue ! La vérité finit toujours par triompher.
    Qu’Allah donne des milliers de SOUMAH (intègres ) à la Guinée !!!

  5. Di ce gouvernmnt respect xa, xava metonner car ils sont champion dans les dribles

  6. Sylla. il faut toujours continuer a tombe de nuit, c’est bon pour toi.

  7. des enseigants qui ne peuvent pas construire une bonne phrase
    à qui il faut donner 1.600.000fg de notre pauvre franc d’orgueuil
    tchiéééééééééééééééé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info