Ecobank
Tutorys
AGC
Senacip
Accueil » Interview » Pourquoi la Guinée a été attaquée en 2000 ? Sékou Souapé Kourouma fait des révélations…

Pourquoi la Guinée a été attaquée en 2000 ? Sékou Souapé Kourouma fait des révélations…

Au début des années 2000, la Guinée a subi une agression rebelle. Sékou Souapé Kourouma, accusé de diriger une branche armée du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), est souvent cité dans ces attaques contre notre pays. Dans un entretien qu’il a accordé à VisionGuinee, il dit sa part de vérité.

VisionGuinee : M. Kourouma, l’une de vos photos en treillis militaire alimente le débat sur les réseaux sociaux. Un rapprochement est fait avec l’attaque rebelle contre la Guinée en 2000. Qu’en dites-vous ?

Sékou Souapé Kourouma : La photo n’a pas été prise ni en Guinée, ni en Sierra Leone, c’est en Côte d’Ivoire où j’avais des amis officiers de l’armée française. Quand j’étais le secrétaire général de la jeunesse du RPG, j’avais aussi des rapports avec des jeunes africains. Doumbouya, le premier secrétaire général de l’ADEMA d’Alpha Oumar Konaré, par exemple, était un ami. Soro Guillaume, Sidiki Konaté aussi sont mes amis. Même pendant la crise post-électorale, j’ai envoyé quelqu’un aller voir Charles Blé Goudé, on a parlé au téléphone. Après les évènements du 19 septembre 2002 en Côte d’Ivoire, j’ai effectué un déplacement pour aller donner mon avis. Les gens sur la photo sont de la force Licorne.

Vous insinuez que vous vous êtes impliqué dans la gestion de la crise ivoirienne ? A quel titre ?

J’ai été celui qui a facilité l’évacuation des étrangers dans les zones de Man, Danané et autres à la suite d’affrontements entre les forces rebelles et l’armée française. De 22h à 14h, je discutais avec la légion étrangère. Je ne le cache pas, ce sont des choses que j’assume. Soul to Soul, quand je vais en Côte d’Ivoire, je lui rends visite en prison. C’est un ami personnel. Guillaume Soro, Zakaria Koné, Wattao (Issiaka Ouattara), Chérif Ousmane et autres sont mes amis. C’était donc un devoir personnel pour moi d’être à leurs côtés pour les aider à rétablir la justice dans ce pays.

De graves accusations sont portées sur votre personne dans l’attaque rebelle contre la Guinée…

Les gens tentent de raccourcir l’histoire. A un moment donné, j’ai résidé au Liberia. Quand le président Samuel Doe en avril 1980 a pris le pouvoir, il y a eu des exécutions sommaires d’afro-américains qui commandaient à l’époque. C’est ce qui provoquera la guerre civile plus tard. Et la position de la Guinée était d’empêcher cette guerre. La Cédéao a envoyé un contingent dont l’adjoint était le colonel Magassouba au Libéria. Les rebelles ont toujours eu des difficultés avec le pouvoir guinéen. Il y a eu même la formation de l’une des factions rebelles sur le territoire guinéen. Avant même l’agression, les gens venaient s’attaquer à la Guinée en guise de représailles.

Quand le président Taylor a été élu en juillet 1997, les agressions n’ont pas cessé. C’est tout naturellement qu’il s’est organisé, à l’époque, pour rendre la monnaie à la Guinée de ce qu’il a considéré comme une agression. Si aujourd’hui, la Guinée sait qu’on est en train d’entrainer des gens en Sierra Leone ou en Guinée Bissau contre notre pays, vous pensez qu’on va rester sans faire des représailles ? Est-ce qu’on peut imaginer combien coute une guerre ? Quels moyens financiers j’avais pour financer une opération de telle envergure ?

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info




2 comments

  1. ce zigolo me fait rire vraiment. il doit etre arrete puni a la hauteur de sa forfeture, c’est lui sans contrainte qui a dit haut et fort que c’est lui et sa troupe qui ont tuer Panival et les soldats guineens sous l’ordre de Alpha. Incroyable.il expliquait meme leur maniere d’operer. tu paiera pour ce crimes tot ou tard, on s’en fout que tu sois amis a X ou Y. on veut juste que paie pour le crime que tu as avouer. ce tous ceci n’a rien a voir avec la politique. c’est une affaire de souverenete.

  2. Kouma toun on ta ecoute avant on continue a tecouter. On retient.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info