Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Société » Rachid Ndiaye : ‘’Personne n’a dit qu’un opposant avait tiré sur ses propres troupes’’

Rachid Ndiaye : ‘’Personne n’a dit qu’un opposant avait tiré sur ses propres troupes’’

Sur le plateau de TV5, le ministre de la communication a été catégorique. Selon Rachid Ndiaye, en Guinée, lors des manifestations, ‘’nous assistons à un nouveau phénomène, l’utilisation de groupuscules armés, l’utilisation d’armes’’.

L’ancien conseiller en communication d’Alpha Condé estime qu’il existe un ‘’contexte nouveau qui s’apparente à une volonté de déstabilisation du pouvoir et de l’Etat’’.

Sa sortie médiatique sur TV5 a suscité une vague de réactions. Dans les colonnes de Jeune Afrique, il rectifie le tir en apportant des précisions. ‘’On constate que les manifestations ne sont pas uniquement fréquentées par des manifestants. Certes, nous reconnaissons le droit à manifester. Mais je souhaite attirer l’attention sur la présence de personnes armées dans ces manifestations’’, recadre-t-il.

A la question de savoir ces groupes armés sont-ils issus de l’opposition, laquelle assure que 94 personnes ont été tuées dans des manifestations depuis 2011, Rachid Ndiaye répond : ‘’Je ne veux pas me livrer à ce genre de procès d’intention. Les éléments factuels à ce sujet doivent être appréciés par la police et la justice, et il ne faut pas oublier les pertes en vies humaines du côté des forces de l’ordre (…). En cas de mort violente, c’est à la justice de situer les responsabilités, quel que soit le camp des auteurs’’.

En clair, poursuit-il, ‘c’est à la justice d’établir cette responsabilité. Elle est en train de situer l’origine politique et sociale de cette personne interpellée. Si on veut accorder du respect à la procédure, il faut d’abord se contenter de la déclaration du procureur, puis attendre l’issue de l’enquête, pour voir la conclusion définitive que l’on peut en tirer’’.

Le ministre de la communication de dire à qui veut l’entendre que ‘’personne n’a dit qu’un opposant avait tiré sur ses propres troupes. Personne ! On a simplement constaté des faits de violence imputables à un citoyen, dans un contexte donné. Il faudra attendre l’issue de l’enquête pour que la lumière soit faite’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Que peut dire ce soulard de Rachid a une personne et qui va la gobber … ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info