Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Indemnisation des victimes des manifs, le RPG Arc-en-ciel réclame sa part : ‘’Parmi nous, il y a eu des morts’’

Indemnisation des victimes des manifs, le RPG Arc-en-ciel réclame sa part : ‘’Parmi nous, il y a eu des morts’’

A l’issue de ses rencontres avec le chef de file de l’opposition, le camp présidentiel et Sidya Touré de l’UFR, Alpha Condé a donné des instructions au comité de suivi d’apporter une assistance aux victimes et à leurs familles, nonobstant les indemnisations légales.

L’opposition dénombre 94 morts sans préciser le nombre de blessés. Le RPG Arc-en-ciel, aussi, dit avoir des victimes dans les rangs et prévient qu’il ne restera pas les bras croisés.

‘’Parmi nous, il y a eu des victimes, des morts. Les dossiers existent et ils vont être ressortis et déposés auprès des juridictions de la place’’, a déclaré en substance Alpha Ibrahima Keira, ex-conseiller diplomatique du président Alpha Condé.

‘’Nous demanderons à tous nos militants et aux citoyens qui ont été victimes de ces violences de se constituer en partie civile. Il ne faut pas dire que c’est Dieu. Qu’ils introduisent ces dossiers [en justice] contre les organisateurs de ces manifestations’’, a-t-il formulé.

Selon la loi, à l’en croire, les organisateurs des manifestations sont les ‘’premiers responsables de tout ce qui adviendrait à la suite des marches’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Mr Keira vraiment le ridicule ne tue pas ,c’est Keira qui parle aujourd’hui au nom d’un parti des extrémiste qui cherche toujours à diviser les guinéenne pour des intérêt égoïste .

  2. Merci Mr Keira pour cette idée donc à partir de l’instant toutes personnes victimes d’acte de violences ou pillage lors des manifestations organisées par l’opposition doivent continuer les dossiers pour les portés plainte

  3. Keira a raison.il faut indemniser les autres aussi.car ces extremistes pensent qu’ils sont les seules victimes de leur propre degat.manifestations bêtes organisées par des idiots et imbéciles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info