Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
AGC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Politique » Pouvoir et l’opposition se quittent sans aucune solution de sortie de crise

Pouvoir et l’opposition se quittent sans aucune solution de sortie de crise

Alors que l’ultimatum de l’opposition donné au comité de suivi pour une issue au différend électoral est arrivé à terme, la rencontre de ce lundi 30 avril au ministère de l’administration du terrain et de la décentralisation n’a pas permis de trouver un consensus.

Pouvoir et opposition se sont quittés sans aucune solution de sortie de crise. ‘’Si on veut aller de l’avant, il faut que la solution soit consensuelle. Et ça prend du temps pour la trouver. Il y en a qui veulent qu’on parte de la droite, d’autres de la gauche. Mais il faut se rencontrer pour trouver la solution’’, a déclaré Aliou Condé, député de l’UFDG et représentant de l’opposition au sein du comité de suivi.

Il laisse entendre que des propositions ont été faites de part et d’autres pour harmoniser les positions. ‘’Je ne rentre dans les détails. Ce qui est important, c’est qu’aujourd’hui, il n’y a pas une solution de sortie de crise. Le reste, ce sont des avis et commentaires’’, a balancé le secrétaire général de l’UFDG.

Il rassure toutefois que le comité de suivi est déterminé à trouver une solution dans les meilleurs délais. ‘’Dès le mercredi prochain, la commission va se retrouver pour travail. Vendredi, il y aura une autre session pour trouver la solution’’, a confié à la presse M. Condé.

‘’Nous pensons que nous allons trouver la solution. Il n’y a aucun point de blocage’’, a rassuré pour sa part Lansana Komara de la majorité présidentielle. Le secrétaire administratif du RPG Arc-en-ciel a indiqué par la suite chaque partie a fait des propositions qui seront étudiées au sein des états-majors des formations politiques.

‘’En attendant, le comité restreint a été élargi aux partenaires étrangers pour que nous puissions nous retrouver dès mercredi prochain à 9h en posant cartes sur table toutes les propositions. D’ici, chacun pourra travailler au niveau de son état-major pour améliorer les propositions. Mais pour le moment, nous ne sommes pas prêts à mettre les propositions sur la place publique pour que nous puissions travailler à l’aise’’, a-t-il argué quand il lui est demandé plus de détails sur les propositions faites au cours de la session.

Le général Bouréma Condé, qui préside les négociations, s’est dit convaincu qu’une solution politique sera trouvée. Il a rappelé aux différentes parties qu’il n’est pas question d’ouvrir un second procès au sein du comité de suivi après la décision des juges sur les contentieux électoraux.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Si vous voulez manifesté du lundi au lundi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info