Ecobank
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
GAC
Cliquez ici pour télécharger des études de marché pour investir en Afrique
Accueil » Économie » Affaire Bolloré : ‘’Nous allons dire la vérité à Paris’’, promet Alpha Condé

Affaire Bolloré : ‘’Nous allons dire la vérité à Paris’’, promet Alpha Condé

Alpha Condé s’est prononcé jeudi sur la mise en examen de Vincent Bolloré dans une enquête sur les conditions d’attribution de ses concessions portuaires en Guinée et au Togo.

Le chef de l’Etat estime que les journalistes guinéens n’ont pas mené d’enquêtes pour rapporter les faits à l’opinion et internationale.

‘’Un journaliste qui ne fait pas d’enquêtes n’est pas un journaliste. Je vous l’ai toujours dit. C’est votre défaut. Un journaliste doit apprendre à faire des enquêtes. Dès qu’une radio annonce quelque chose, la population dira que c’est vrai’’, affirme-t-il.

‘’Dans l’affaire Bolloré qui a cherché à savoir [la vérité]?’’, se demande le président de la République, qui ajoute que ‘’C’est à Paris qu’on va s’expliquer parce qu’aucun journaliste ici n’a cherché à savoir la vérité. Nous allons dire la vérité à Paris. On va passer sur TV5 et France 24 pour dire la vérité’’.

Il annonce qu’il compte porter plainte en France pour dénonciation calomnieuse.  ‘’J’ai décidé de porter plainte’’, informe le président Condé, avant de reprocher aux médias guinéens de contribuer à  saper l’image du pays.

‘’Jamais vous n’avez protestez quand des gens racontent des histoires sur le pays. Au contraire, vous continuez à désinformer la population’’, se fâche le numéro 1 guinéen.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. C’est vraiment pitoyable pour ce pays avoir un chef comme ça

  2. Pauvres journalistes guinéens crédibles ! Il ne manquait plus que l’on vous reproche de ne pas vous ruer au secours de  » l’ami que notre président a privilégié en 2011″, au port soi-disant autonome de Conakry (…)
    AC oublie simplement que trop d’injustice finit par tuer même l’injustice et l’impunité. La justice française, qu’il connaît lui-même, foncièrement différente de celle qu’il a à ses ordres au pays, ne demande qu’à connaître toutes les vérités sur cette affaire qui aboutit ainsi à la mise en examen de M. Bolloré et de ses comparses.
    Et si dans la foulée, notre président « Professeur » de Droit veillait à ce que la demande d’enquête parlementaire annoncée par l’Opposition Républicaine aboutisse rapidement, les patriotes guinéens lui en seraient bien gré. Et pendant qu’on y est, pourquoi ne pas ordonner enfin!! le procès des horreurs du 28 septembre 2009 ? En politique des années 2010, la naïveté et la cupidité des adversaires peut ne pas toujours procurer un avantage insurmontable.

  3. I. MB. Sow, Celà Montre Combien De Fois Vous Ignorez Le Monde Occidental. Tu Crois Que La Justice Occidentale Est-elle Libre?
    Vous Ne Comprenez Que Ce Que La Presse Vous Dit. Alors Qu’elle Est À La Solde Des Occidentaux. Si La France Interpelle Bolloré Ce N’est Pas Pour Afaire De Corruption En Guinée Mais Pour Autre Chose Que Tu Ne Chercheras Pas À Savoir Parceque Discréditer Votre Pays Vous Plait.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info