Ecobank
AfrikaTech
AGC
Forum du Numérique au Foutah
Accueil » Politique » Contentieux électoral : Damaro Camara fait le point sur les négociations

Contentieux électoral : Damaro Camara fait le point sur les négociations

Les lignes ont bougé au sein du comité de suivi au sujet des négociations sur le différend électoral. Mouvance et opposition se sont quittées lundi dans l’espoir de se retrouver mercredi prochain pour trouver une solution à la crise.

Selon le député Amadou Damaro Camara, ‘’nous à la mouvance, nous avons dit que nous ne devons prendre aucune seule solution qui ira dans le sens de l’affaiblissement de notre jeune démocratie. Quand on installe les institutions républicaines, il faut apprendre à les respecter. C’est ça la démocratie’’

Il ne nie pas que certains magistrats aient été ‘’indélicats’’ au sein des commissions administratives de centralisation des votes. Toutefois, il précise que ‘’quand on n’est pas contents d’un jugement, on porte plainte contre le magistrat présumé indélicat devant le conseil supérieur de la magistrature. On ne va pas dans la rue pour demander à ce que l’on change les arrêts de la justice’’.

Damaro Camara rassure que les différents acteurs politiques vont se retrouver mercredi prochain pour ‘’voir concrètement ce qu’il faut faire au niveau de l’exécutif des 12 communes rurales et urbaines mises en cause’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224621820853/aissatou.diallo@visionguinee.info




2 comments

  1. Bien sûr qu’il fallait porter plainte contre des magistrats RPGistes, présumés indélicats et ce, devant un conseil supérieur de la magistrature que l’on sait tout aussi RPGiste…
    DAMARO a bien raison en fin de compte: pourquoi changer la stratégie d’une ingénierie de la fraude et du truquage électoral qui a fait toutes ses preuves depuis 2010 ?
    Rien de surprenant donc à voir ce soi-disant « ami de longue date » de CDD, éprouver quelque mal à digérer le fait que les électeurs, sympathisants et alliés de ce dernier l’aient probablement obligé, pour une fois, à déroger à ses habitudes politiques de résignation et de l’acceptation faciles. Certaines générations de l’ère  » An gbansan-lé  » ont la peau dure, décidément.

  2. Domage pour ce pays pourtant le plus riche de l’afrique de l’ouest.
    De magisras sous ordres: cest grave pour ce gouvernement que l’opposition apporte des restats issus des urnes et que les commissions de centralisation avec la complicité de la ceni.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info