Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Société » Kadiatou Bah élue secrétaire générale du SLECG

Kadiatou Bah élue secrétaire générale du SLECG

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), version Sy Savané, vient d’élire ses dirigeants. Un bureau exécutif composé de 21 membres a été mis en place à l’issue de deux jours de travaux.

Kadiatou Bah a été élue, à l’unanimité des congressistes, secrétaire générale du SLECG.

Tous les regards sont à présent tournés sur Aboubacar Soumah, l’autre secrétaire général du SLECG, qui a menacé de déclencher une nouvelle grève. ‘’Si ce congrès se tient, nous allons déclencher une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national à partir du lundi. La grève ne prendra fin que lorsque nos 8 millions seront payés’’, avait-il prévenu.

Accusé par M. Soumah d’avoir soutenu le camp de Sy Savané, le ministère du Travail, dirigé par Damantang Camara s’est fendu d’un communiqué pour apporter un  démenti catégorique.

Il dit s’être employé à plusieurs reprises pour amener les parties à organiser un congrès inclusif qui permettrait, une fois pour toute, de garantir aussi bien la légalité que la légitimité des instances dirigeantes du SLECG.

Face à l’intransigeance des antagonistes, revendiquant chacun la direction de cette organisation, l’Inspection générale du travail a décidé de transmettre le dossier devant le Tribunal du travail qui va trancher le litige.

Aliou BANGOURA, pour VisionGuinee.Info

00224 622 56 85 61/mambia1990@gmail.com




6 comments

  1. HA OUI grâce a ALPHA CONDE le pluraliste politique , la libre opinion est devenue une réalité en Guinée

  2. Continuer à grever car un jour vos têtes seront mise au défi

  3. Le SLECG version Aboubacar Soumah est manifestement celui qui incarne la liberté dont se réclamait originellement ce syndicat des enseignants et chercheurs guinéens.
    Diviser pour régner, y compris en usant des armes de la corruption d’Etat, qui ne ratent presque jamais leurs cibles en Guinée d’AC. C’est une recette aussi vieille que les méthodes dont usaient déjà les Blancs avant les colonies, en opposant certains roitelets africains pour asseoir leur mainmise sur leurs territoires.
    Hommage donc au SLECG de M. Soumah, qui est visiblement celui qui défend l’avenir de l’enseignement et de la recherche dans notre pays !

  4. Il n’y a pas deux SLECG mais un seul, celui dirigé par le général SOUMAH.

    Et cette bande de paresseux qui ne représentent rien et qui veulent pulvériser les bonnes personnes d’une haine puante,on l’attend au virage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info