Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Politique » Dalein conditionne le retour de l’opposition au dialogue

Dalein conditionne le retour de l’opposition au dialogue

Cellou Dalein Diallo et ses pairs de l’opposition ont pris la décision de suspendre les manifestations de rue. L’ancien Premier ministre déclare que cette démarche vise à donner plus de chances à la communauté internationale de mener des démarcher pour rapporter les positions.

Le chef de file de l’opposition dit avoir accordé sa confiance aux diplomates accrédités en Guinée qui ont pris leur bâton de pèlerin pour ‘’voir comment rapprocher les positions et faire accepter à l’autre partie le principe de dialoguer dans le respect et la bonne foi dans les discussions’’.

‘’Soyez mobilisés et prêts pour revendiquer notre droit y compris  par la rue’’, a-t-il dit samedi à ses partisans réunis en assemblée générale au siège de l’UFDG à la Minière. Dalein de préciser que l’opposition a décidé d’observer une trêve en attendant les résultats des démarches entamées par les diplomates.

‘’On avisera pour qu’on sache s’il faut reprendre nos manifestations ou s’il faut aller autour de la table de dialogue. Nous ne reprendrons notre place autour  de la table de négociations que lorsque nous constaterons une réelle volonté d’aller vers des résultats justes et équitables par rapport au contentieux électoral’’, conditionne-t-il.

La seconde condition pour le retour de l’opposition au sein du comité de suivi de l’accord du 12 octobre est la libération des militants et responsables de l’UFDG qui, selon lui, sont ‘’détenus  arbitrairement’’ en prison.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez vous à la newsletter de VisionGuinée pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Sauf que ces diplomates de la « communauté internationale » peuvent n’être que des émissaires déguisés du camp adverse. Tout porte à le croire, quand on connaît la corruption d’Etat qui gangrène notre pays.
    Autant dire à CDD et à son entourage que si eux, il peuvent surfer à loisir sur des vagues au gré de leurs intérêts et considérations politiques et financiers, les électeurs et élus floués de leurs résultats et, surtout, les 94 martyrs sauvagement assassinés sans qu’aucune enquête judiciaire ne soit engagée, n’ont pas eu cette chance. On ne se lassera jamais de le rappeler (…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info