Ecobank
AfrikaTech
AGC
Tech Generation
Accueil » Libre opinion » Ce qu’il faut retenir du nouveau gouvernement

Ce qu’il faut retenir du nouveau gouvernement

Attendu impatiemment par les guinéens, le nouveau gouvernement très controversé, comme son Premier ministre d’ailleurs, a été constitué samedi soir. Avec une petite modification dans sa restructuration, ce nouveau gouvernement comporte 34 départements moins un siège vide, car le ministère de l’élevage n’a pas eu de preneur dans le décret lu à la télévision nationale.

Dans ce décret, 14 figures font leur entrée dans le nouveau gouvernement dont 4 déjà connues. Il s’agit d’Alpha Ibrahima Keira qui occupe désormais la tête du ministère de la sécurité et de la protection civile ; de Mouctar Diallo, député à l’assemblée nationale qui prend les rênes de celui de la jeunesse et de l’emploi jeune ; d’Aboubacar Sylla aussi député à l’assemblée nationale et ex porte-parole de l’opposition républicaine, qui sera à la tête du ministère des transports.

Enfin, Tibou Kamara qui fera désormais la navette entre la présidence en tant que conseiller spécial du président de la République et le gouvernement en tant que ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises. Les 10 autres n’avaient pas encore occupé la fonction de ministre en Guinée.

Au titre des ministres sortants, Damantang Albert Camara (sans doute emporté par les revendications syndicales) et Oyé Guilavogui font le couac en ayant pas de postes dans ce nouveau gouvernement.

La grande incohérence, c’est quand le président Alpha Condé dédie son mandat aux femmes et aux jeunes, alors que dans ce nouveau gouvernement il n’y a que seulement 4 femmes sur 33 postes à pourvoir ; et pas un seul membre de moins de quarante ans. L

e gouvernement annoncé depuis le 8 mars dernier ne suscite pas d’espoir chez plusieurs citoyens, car 17 des 33 ministres, soit la moitié des membres du gouvernement démissionnaire ont été reconduits, plus la permutation de Moustapha Naité qui occupe désormais la tête du département des travaux publics au détriment de celui de la jeunesse, et Boubacar Barry qui quitte à la tête de l’industrie et des PME, pour rejoindre le ministère du commerce.

Si ce nouveau gouvernement qui n’a même pas pris fonction d’abord est d’autant plus décrié par la plupart des citoyens, Kassory Fofana et son équipe devront alors s’atteler au travail pour espérer la confiance de la population. Ce, dans un temps réduit.

Daffé Le Grand

Journaliste à la radio Nostalgie

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Bon vent M. Sylla dans cette nouvelle aventure.

  2. Bonne chance M Sylla. Allez-y régler le problème de transport en Guinée

  3. Damaro a finalement fait du zèle pour rien !!
    Il n’a même pas obtenu un petit portefeuille ministériel ; après avoir rué dans les brancards contre l’UFDG depuis quelques semaines !!
    Pauvre Damaro Camara ; pourra t-il se regarder désormais dans une glace, après avoir sérieusement compromis ses relations d’amitié avec Dalein !?
    Wait and see !!

  4. Chère Guinée vision, en se référant sur le titre de votre article »Que retenir de ce gouvernement? »,moi personnellement je retiens une seule chose,le fait que dans la nouvelle Guinée d’ Alpha Condé et Kassory, on a plus de représentants cultuels (je dis bien CULTUELS et pas culturels) au sein de ce gouvernement et ça démontre une fois de plus que la religion n’est rien pour le président et son gouvernement.Allons-y seulement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info