Ecobank
AfrikaTech
AGC
Senacip
Accueil » Politique » Dur, dur d’être opposant : ‘’Ça use les pantalons’’, avoue un cadre de l’UFDG

Dur, dur d’être opposant : ‘’Ça use les pantalons’’, avoue un cadre de l’UFDG

Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla, tous deux anciens alliés de l’UFDG au sein de l’opposition, ont fait leur entrée dans le gouvernement. Si certains accusent les ministres de la Jeunesse et des Transports de manquer de convictions en acceptant la main tendue du pouvoir, le député Aliou Condé estime qu’il n’est pas facile de demeurer opposant à un régime.

‘’Ce n’est pas tout le monde qui est capable de rester pendant longtemps sur les bancs de l’opposition. Ça use les pantalons’’, avoue le secrétaire général de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Au fil du temps, explique l’honorable Condé, ‘’il y en a qui sont fatigués et qui commencent à lorgner la mouvance pour savoir s’ils peuvent avoir la fraicheur. Face à ce type de personnes, nous ne pouvons rien’’.

De passage dans Œil de lynx, Aliou Condé relativise indique que dans  toute mouvance politique, ‘’il y a des départs, tout comme des arrivées’’.

Sous l’objet de critiques acerbes, l’ancien allié de l’UFDG Mouctar Diallo se considère comme membre d’une ‘’opposition constructive, positive et dialoguiste’’.

Quant à Aboubacar Sylla, il s’est dit ‘’heureux et fier de faire partie de cette aventure qui va probablement changer le destin de la Guinée’’.

Le tout nouveau ministre des Transports estime que notre pays ne peut pas se passer toutes les compétences pour sortir de sa léthargie. ‘’Je suis fier d’appartenir à ce gouvernement et je ferai de mon mieux pour que la confiance placée en moi ne soit pas déçue’’, dit-il à qui veut l’entendre.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

 




4 comments

  1. Vous n’avez fait que 14 ans sur le banc vos pantalons s’usent déjà, la chemise et même la chaussure en prendront le coups. Demander conseil à Alpha Condé il est resté 40 ans dans la rue.

  2. L opposition guinéenne est tres bien gâté avec 500milions de fg par mois

  3. Je ne vois pas de problème à ce que des cadres du pays mettent leurs compétences au service publique pour l’intérêt général de la République .au lieu de rester dans une opposition qui n’aboutit pas à obtenir des résultats suite à ses réclamations politiques par manque de stratèges …..et de civisme.la nation avant tout.

  4. S’il n’y a pas l’opposition dans un pays il n’y a pas développement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info